1. Ce site utilise des cookies. En savoir plus.

À l'aide Situation familiale très délicate

Discussion dans 'Famille' démarrée par Okadhal, 1/1/19.

  1. Okadhal

    Okadhal Nouveau membre

    Inscription:
    4/12/18
    Messages:
    2
    Genre :
    Appréciations:
    +0
    Bonjour et bonne année ! En ces périodes de fêtes, je me retrouve dans une situation familiale particulière et, bien que tout soit censé bien se passer selon mon père, je suis plutôt perdu... très perdu même.

    Environ 10 ans auparavant, quand j'avais 8 ans, mes parents ont divorcé et se sont lancés dans une guerre juridique où j'ai fini avec ma mère pour la garde. Étant petit, forcément, on ne m'a quasiment jamais rien dit des histoires liées au divorce, jusqu'à il y a un an environ. Mon père (que je vois deux fois par mois) et ma mère m'ont chacun délivré leur vision de l'autre à travers des faits et gestes commis respectivement. Malgré tout ça, j'étais perdu et ne comprenais pas puisque les versions étaient opposées (mes parents ne se portant absolument pas dans leur coeur et s'évitant à tout prix).

    Cependant, depuis plusieurs mois, la situation a dégénéré chez moi (ma mère donc) quand je me suis retrouvé dans des querelles stupides avec elle (rien de grave, mais je montais le ton de la voix), ce qui a donné lieu à des sanctions et des disputes entre mes parents par rapport à mon éducation et à ma conduite. Mon frère qui est plus âgé et travaille loin d'ici, est au courant de tout vu qu'il parle à mes parents régulièrement au téléphone, et s'est chargé de me calmer et de parler... ce qui n'a pas marché. Depuis plusieurs semaines, j'ai du mal à être avec ma mère suite à ce que mon père m'a expliqué d'une part, et d'autre part par rapport à ce que j'ai vu, entendu, et compris personnellement.

    Comment dire... mon père comme ma mère parle de l'autre en mal à cause de ce "qui s'est passé" quand j'étais petit et même avant ma naissance. Histoires d'argent, guerres juridiques diverses, conflits familiaux entre la famille de mon père et celle de ma mère... j'étais paumé et je me retrouvais au milieu de tout ça, ne sachant que faire. Je ne savais pas qui je devais croire, ma mère "faisant tout pour moi malgré ses problèmes de santé", ou mon père.

    Forcément, ayant majoritairement vécu avec ma mère, je devrais être enclin à la croire, et je l'ai fait jusqu'à récemment quand j'ai découvert des choses concrètes. Mon père m'a souvent dit que ma mère faisait tout pour trouver de l'argent... ce que je ne croyais pas. Or, comment peut-on expliquer que mon argent de poche disparaisse presque systématiquement ? Depuis quelques années, je me suis rendu compte que mes billets, cachés, disparaissaient (le dernier, un billet de 50 euros), que ma tirelire était vidée, alors qu'il n'y a que moi, ma mère, et le chat. Ma mère clame n'avoir rien fait, et que c'est de ma faute vu que "je ne prends pas soin de mon argent", alors que je fais tout pour le cacher et le mettre de côté.

    Depuis quelques mois, mon père m'a dévoilé la vérité et donné des réponses à des questions que je me posais depuis mon enfance. Je ne l'ai absolument pas cru quand il me l'a dit mais j'ai des raisons de le croire car il ne m'a jamais menti de ma vie (jamais, jamais, jamais, sérieusement; il tient tout ce qu'il dit) contrairement à ma mère, il m'a désigné des gens de la famille et d'autres pouvant me donner des preuves, et il m'a montré hier même des preuves concrètes qui m'ont stupéfait.

    Deux jours auparavant, mon père m'avait déjà parlé de "ces choses" à moi et à mon frère (qui est du côté de ma mère et ne croit pas mon père), le même jour où mes parents se sont querellés par rapport à moi au début puis à cause de "ces problèmes". Mon père nous a parlé de ces choses et, hier, il m'a tout raconté pratiquement, pendant presque quatre heures, quand j'ai dû rester avec lui (j'étais censé retourner chez ma mère) après avoir été plus ou moins mis dehors par ma mère car "je n'utilise pas mon portable (elle m'avait envoyé des textos) et que je la prends pour une conn* et que je suis comme mon père".

    Donc, il m'a parlé. Il m'a expliqué ce qui s'est passé, avant, pendant, et après leur mariage, et a donné des explications détaillées et très logiques de tout. Ma mère l'a manipulé financièrement, de même que ma grand-mère maternelle, a imité sa signature et l'a fait crouler sous les dettes, 37 dettes. Ma grand-mère, 7 dettes. Et j'ai compris pourquoi, quand j'étais petit, ma "mamie avait dû déménager", car elle devait en fait vendre sa maison pour payer lesdites dettes. Et pourquoi mon père a dû partir également. Plus de maison, trop de dettes. Il m'a montré des papiers juridiques pour appuyer ce qu'il m'a dit... ma mère a écopé de trois ans de prison avec sursis pour imitation de signature et fraude fiscale (ou quelque chose de ce genre) notamment. Plusieurs procès ont eu lieu, mon père m'a montré tous les papiers, m'a même expliqué les termes juridiques, et il m'a expliqué le reste de l'histoire. Durant le mariage qui a duré plus de 15 ans, ma mère l'a manipulé dès le début, mais il a pris plusieurs années à s'en rendre compte par l'intermédiaire des voisins (que je connaissais) lui disant "mais tu savais pas qu'elle allait avec d'autres gars ? Tout le monde dans le coin sait que t'es cocu". En effet, ma mère disparaissait dans des voitures étrangères de temps en temps, quand mon père était au boulot.

    Ma mère a très peu travaillé depuis toujours, toujours pour des motifs de santé divers. J'ai baigné là-dedans vu qu'elle prenait toutes sortes de médicaments et qu'elle voyait toutes sortes de médecins, d'après ses dires, et c'est toujours le cas d'ailleurs. Mon père m'a expliqué que la grande majorité de ça, c'est du pipeau. En faisant cela, ma mère s'est assuré des aides financières et des soutiens dans le but de ne pas travailler, ce qu'elle avait même dit à mon père quand ils étaient mariés ("je vais essayer de gagner de l'argent sans travailler"), ce qu'il n'avait pas accepté car "tout le monde doit bosser et qu'elle a un poil dans la main". Aussi, mes parents se disputent depuis quelques mois car, "pour m'aider", je vais chez une psy trouvée par ma mère, et mon père ne l'approuve pas car ma mère elle-même a "vu des tas de psy dans sa vie" et que j"'en ai pas besoin".

    La partie qui m'a le plus choqué et qui pourtant est vraie... c'est que... c'est dur, vraiment. Ma mère a tenté d'empoisonner mon père. Avec un mélange de médicaments broyés et mis dans un verre. Il s'est évanoui dans le canapé et s'est réveillé, la vision trouble, dans le lit. Et ça correspond avec ce jour, quand j'étais tout petit, que le médecin était apparu et que je ne comprenais rien à ce qui s'était passé, étant trop jeune. Le médecin (que je connais vu qu'il a été mon médecin pendant 15 ans, et j'ai 17 ans maintenant) a discrètement dit à mon père que quelque chose clochait et lui a dit, impérativement, de venir faire une prise de sang, qui a révélé les trois médicaments, ce qui était anormal. Malgré ça, mon père n'a jamais voulu porter plainte.

    Mon père m'a aussi expliqué, enfin, quelque chose que je n'ai jamais compris auparavant. Pourquoi les frères et la soeur de ma mère la "détestent" depuis la même période, justement. C'est à cause des histoires financières, car ma grand-mère, étrangement, s'est retrouvée avec des dettes, et ma mère a accusé mon père de l'avoir fait, ce qui lui a valu des menaces de mes oncles... ils ont en fait compris que mon père n'avait jamais rien fait. C'était le fait de ma mère. Aussi, je me souviens que, quand j'allais souvent chez ma grand-mère (ma mère ne pouvant me garder), elle me donnait parfois des "chèques" à délivrer à "maman".

    Dernier point. Mes parents se sont récemment disputés car mon père "savait des choses" qu'il n'était pas censé savoir et ma mère l'a accusé d'espionnage et d'être suivie. Il a su qu'elle passait du temps avec tel homme originaire de tel endroit à telle période - un homme que je connais, car ma mère me disait que c'était "un bon ami et peut-être plus" dès le divorce déjà. Il a en fait croisé sa voiture à plusieurs reprises (ce qui est logique, et je me souviens même l'avoir vu moi-même, quand mon père venait me cherchait et que l'homme était de visite au même moment) et a examiné la plaque. Mon père a aussi su, et ça je ne sais pas trop comment, que ledit homme a été manipulé également (et ça correspond car il donnait parfois de grosses sommes d'argent à ma mère sans que je ne comprenne pourquoi) et, pire, qu'il l'a mise enceinte... et j'ai de quoi le croire car il y a des faits troublants. La même année que ça s'est passée, le même mois, ma mère s'est mystérieusement retrouvée à l'hôpital pour, selon ses dires, un pré-cancer de l'utérus, ce que tout le monde (ma grand-mère, moi, mon frère, les amis de la famille...) a gobé. En fait, elle a subi un curetage pour enlever l'embryon. Mon père a également découvert cela, je ne sais comment.

    J'ai beaucoup écrit, désolé, et j'ai même omis beaucoup de détails pour éviter de faire trop long. Mais je suis perdu. Je suis chez mon père pour l'instant, et la bataille juridique pour la garde va bientôt commencer car ma mère a annoncé hier soir à mon père au téléphone qu'elle allait voir son avocate mercredi. Je devrai choisir avec qui rester. Avec tout ce que j'ai appris, je n'ai plus du tout envie de voir ma mère car j'ai horriblement peur. Hier, j'ai dû passer pour prendre des affaires et j'ai eu peur. Elle a éclaté en sanglots, m'a dit de m'en aller, elle ne me considère plus vraiment comme son fils, "je suis du côté de mon père", et mon père me dit qu'elle a joué la comédie (quand je lui ai raconté) et elle l'a fait avec lui-même et d'autres proches. Mon père m'a dit que le choix m'incombe et qu'il est d'accord quelque soit mon choix. Si je reste avec lui, il fera tout pour que je sois heureux, si je reste avec ma mère, il fera tout pour que tout aille bien. Cependant, j'ai peur du futur proche. Il faudra que je retourne bientôt prendre des affaires, le lycée continue la semaine prochaine, et mon frère, qui est en congés dans le coin, est du côté de ma mère et va sûrement essayer de me raisonner, comme toujours (soit dit en passant, mon frère est manipulé et, sans preuves, je le savais déjà). Mon père n'arrête de me rassurer, disant que tout va bien et qu'il ne faut pas s'inquiéter, que je dois vivre, que j'ai des projets, que je ne suis pas seul, que je suis "protégé". C'est pas faux. Il me dit aussi que cette année, j'ai 18 ans, donc je serai un peu plus libre, et que tout ira bien.

    Malgré ça, je n'arrête pas de penser et de m'inquiéter. Il y a tellement de choses... C'est dur. Merci de m'avoir lu et, peut-être, de m'aider. Merci.
     
  2. Ellana PM

    Ellana PM Membre actif

    Inscription:
    11/6/17
    Messages:
    140
    Genre :
    Appréciations:
    +99
    Lumière!

    Je compatis réellement à ta situation.

    Ton père me parait assez raisonnable (du moins, de ce que tu en dis), je pense qu'il est un bon père parce qu'il met ton bonheur en priorité et surtout, il ne t'a jamais menti.

    Si tu as des doutes par rapport à ce que te dit ton père, n'hésite pas à questionner les personnes concernées par les dires de ton père. Tu y verras plus claire. Tu peux aussi essayer de poser des questions à ta mère.

    Et pourquoi pas l'enregistrer avec ton portable.
    (Juridiquement, si la personne ne sait pas que ses paroles sont enregistrées, l'enregistrement est invalide aux yeux de la loi. Donc si tu le fais c'est pour toi! (mais ne te repasse pas le texte en boucle pour te faire du mal!!!))

    À mon avis, ta mère agit comme une mauvaise personne et l'est peut-être bien.

    C'est affreux que tu te retrouves au milieu de toutes ces histoires, mais ton père a fait en sorte de te donner des réponses ainsi que de te parler franchement, ce que ta mère n'a jamais fait.
    Elle me parait comme une femme calculatrice, manipulatrice... en un mot: toxique.


    Quant à ton frère, j'estime que tu es suffisement mâture pour lui répondre et affirmer ton point de vue. Tu n'es plus un petit garçon à qui les "adultes" inculquent des """"leçons"""".

    Ton père a une nouvelle fois raison: tu as bientot 18 ans, donc tu seras libre de contrainte parentale. Même si actuellement, tu peux faire une requête au juge pour choisir quand tu vas chez ta mère. (mais je doute que ça vaille le coup étant donné que tu approches de la majorité!)

    Ne te mets pas la pression, ne crois pas ce que te dis ta mère: tu es quelqu'un, tu es une personne avec une identité, tu es important et tu vas t'en sortir.

    Pour l'histoire de l'embryon, je pense que tu devrais aussi en parler à ta mère, si tu veux avoir des explications de sa bouche. Ou chercher par toi-même, demander à l'homme....
    Non! Mieux: demande des preuves à ton père.

    Sois correct lorsque tu vas chercher tes affaires chez ta mère et n'hésite pas à lui répondre (pas de manière agressive, mais sur le ton de l'explication). Si tu sens que la conversation dérape ou que tu ne désires pas lui parler actuellement, dis lui calmement et pars.

    Tu n'es pas suffisement armé pour survivre à une manipulatrice, qui est ta mère. Parce que tu l'aimes et tu ne peux être totalement objectif.


    Écoute mon grand, tu vas t'en sortir.
    Sois naturel, si tu n'es pas bien, parle en à une personne de confiance: un.e ami.e, ton père, qql de ta famille, un cpe...
    Continue à vivre pour toi et uniquement pour toi, en fonction de tes valeurs.

    Ne laisse pas le passé d'autres (donc de tes parents) t'empêcher de vivre ton présent et de préparer ton futur.
    Tu n'es aucunement responsable de cette situtation et tu dois choisir ce qui est le mieux pour toi.

    On ne choisit pas sa famille, mais on choisit ses ami.e.s. Entoure-toi de personnes que tu aimes et qui t'aiment.

    Je te souhaite une jolie vie, qui te convienne et que tu aimes.
    N'oublie pas d'être tendre et aimant avecetoi-même.
    Les mots, les apparences sont trompeur.euse.s mais ça *pointe le doigt sur ton coeur* ne ment jamais.

    Harmonie!
    Ellana
     
    • J'adore 1
Chargement...