1. Ce site utilise des cookies. En savoir plus.

Sondage Présidentielles 2017- 2nd tour !

Discussion dans 'National' démarrée par Arthychaud, 23/4/17.

?

Pour qui voterez vous pour le 2nd tour de cette présidentielle ?

  1. Emmanuel Macron - En Marche

    31 vote(s)
    36.5%
  2. Marine Le Pen - Front National

    26 vote(s)
    30.6%
  3. Blanc/Abstention

    28 vote(s)
    32.9%
  1. Chaka

    Chaka Membre actif

    Inscription:
    14/1/17
    Messages:
    235
    Médias:
    3
    Appréciations:
    +91
    Moi j adore les anti fa de pacotille , qui pensent qu en votant macron on évite la haine , alors que c est justement les programmes éco-soc des gens comme macron qui créent de la division et de la tension ... mais allez expliquer ça dans un pays complétement rongé par la lutte antifaciste de retard
     
  2. Jesus was here

    Jesus was here Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    883
    Genre :
    Appréciations:
    +577
    Le but est officiellement de montrer un gouvernement remplis de gens qui se tiennent la main sans parti politique. Sans aller chercher dans le "youpi Duduche a gagné à nous les postes. " " Alors toi Guigui tu as bien mérité on va te mettre l'educ nationale, toi Patrick mon pote tu sera à l'intérieure"

    Officieusement. Il a pris un "Macron de droite" pour anticipe les legislatives de peur de pas avoir de majorité.

    Le renouveau il passe par les tête. Entre Macron et Philippe. C'est pas les mêmes branquignoles qui ont été élu depuis 30 ans.
    Rien qu'à voir les elections et les 4 principaux candidats : Fillon, Melenchon sont là depuis belle lurette et ont rien changé mais on voulu encore nous le faire croire.
    Le renouveau se veut dans de nouvelle tête politique egalement donc. Pas qu'une union de mec inter-parti qui se donnent la main.

    Sur le coté "c'est un politique traditionel" là on est d'accord.

    J'ai 50 raisons de tacler Philippe mais comme 56 % des français qui ignorent qui est ce dudule : j'ignore si il est bon ou pas.
    L'avenir nous le dira.

    En attendant. La "révolution" de Macron n'est peut être pas si utopique.
    Il a les moyens de démolir le bipartisme depuis De Gaulle
     
  3. Chouette Noire

    Chouette Noire Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    519
    Médias:
    16
    Genre :
    Appréciations:
    +473
    Sauf que les anti fascistes n'ont pas et ne voteront pas Macron. Je parle là des gens qui s'opposent réellement au fascisme en organisant des événements, en discutant avec les gens, des personnes politisées qui vont sur le terrain, pas des castors ou des gauchouillards de pacotille qui votent Mélenchon pour se donner bonne conscience mais Macron au second tour sans scrupule puisque les intérêts personnels priment d'abord.

    J'allais répondre à ton message en allant plus ou moins dans ton sens en disant qu'il n'y avait pas de logiques inter-parti mais je viens de voir la composition du gouvernement Macron. Ca mérite donc un édit large.

    Sont dans le gouvernement les personnes suivantes :

    Gérard Collomb, ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur

    - Nicolas Hulot, ministre d'Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire

    - François Bayrou, ministre d'Etat, ministre de la Justice

    - Sylvie Goulard, ministre d'Etat, ministre des Armées

    - Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères

    - Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires

    - Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé

    Françoise Nyssen, ministre de la Culture

    - Bruno Le Maire, ministre de l'Economie

    - Muriel Pénicaud, ministre du Travail

    - Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale

    - Jacques Mézard, ministre de l’Agriculture et alimentation

    - Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics

    - Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

    - Annick Girardin, ministre des Outre-mer

    - Laura Flessel, ministre des Sports

    - Elisabeth Borne, ministre auprès du ministre d'Etat, ministre de la transition écologique Nicolas Hulot, chargée des transports

    - Marielle de Sarnez, ministre auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, chargée des Affaires européennes

    - Christophe Castaner, chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement

    - Marlène Schiappa, chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes

    - Sophie Cluzel, chargée des Personnes handicapées

    - Mounir Mahjoubi, chargé du Numérique

    Effectivement, le renouvellement est vraiment merveilleux. Caller le directeur de l'ESSEC en ministre de l'Education, Bruno Le Maire à l'économie, Muriel Penicaud, membre de plusieurs conseils d'administration au travail, c'est topissime pour les acquis sociaux tout ça. En résumé, il a installé les gens de la "société civile" aux postes les moins importants. C'est vraiment mais alors vraiment top.
    On va avoir droit à des

    Renouveller ça n'est pas juste changer des têtes, c'est aussi renouveller les idées. Sur ce, je pars m'acheter une veste et un jean noirs. J'ai déjà de bonnes chaussures, ça va. On va en avoir besoin pour les luttes sociales à venir.
     
    #453 Chouette Noire, 17/5/17
    Dernière édition: 17/5/17
  4. BRJ

    BRJ Membre chevronné

    Inscription:
    27/11/16
    Messages:
    872
    Médias:
    17
    Genre :
    Appréciations:
    +547
    @Volodia J'ai regardé ta vidéo, mais justement le mec dit qu'il y a de bonnes chances que ce raz-le-bol ressentit par la France périphérique soit "récupéré" par un nouveau parti ou individu. Et que ça ne pètera peut-être pas. Il faut juste espérer que la récupération ne vienne pas des identitaires, voir même que Macron fasse un pas vers les perdants de la mondialisation (un peu d'espoir ça fait pas de mal).
    D'ailleurs je reste sceptique par rapport à "une grande partie des gens s'oppose au capitalisme", c'est une question d'opinion bien sûr, mais l'économie de marché est ultra ancrée dans les mœurs et semble naturelle pour beaucoup de gens à mon avis. Suffit de voir Mélenchon qui a lui aussi "abdiqué" pour un capitalisme moins sauvage. Le temps du Grand Soir c'est fini dans la tête des gens.

    Sinon à propos de Philippe j'suis pas très fan du personnage non plus. Mais faut voir ce qu'il va faire avant de lui vomir dessus.
    Et le nouveau gouvernement me semble plutôt en phase avec son projet de mort du bipartisme.
     
  5. Jesus was here

    Jesus was here Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    883
    Genre :
    Appréciations:
    +577
    La haine des patrons. Si tu veux on peut mettre un ouvrir minier. Un vrai ouvrier mais il saura surement pas lire. Si tu mets aussi un ouvrier tout court. On pense pas qu'il saura écrire une phrase correctement :rolleyes:
    Laissons les sans dents gouverner c'est mieux ou encore mieux. Des gens qui se revendiquent candidat du peuple a des interets politique

    Mis à part un troll grossier sur les ouvriers. C'est toujours la même jalousie et rancoeur envers les patrons. Ohh mon dieu un patron vilain pa bo prout.
    Comme dirait Jeff Daniels dans The Newsroom "Peoples don't like liberals, because they loose" Pour les riches de même je suppose.

    Je ne défendais pas son projet mais c'était ce que lui disait au passage je ne fais qu'exprimer ce qu'il tend à dire.

    Que vouloir de plus ? Une révolution sociale ? C'est quoi ça ? Qu'on m'éclaircisse

    Pour les ministres il faut rappeller que certains font partit de la société civile et n'on jamais eu de mandats.
    Flessel, Hulot (ministre d'Etat) , Majhoubi, Cluzel, Vidal, Blanquer (gros poste) Muriel Pénicaud, Nyssen, Buzyn
    Qui sont des "connaisseurs" dans les domaines dans lequel ils ont été mandatés

    Une différence se marque déjà là dessus.

    Pour ce qui est des vieux : Bayrou, Collomb, Le Drian, Goulard

    Bayrou il y'a rien à dire
    Collomb de même

    Le Drian pareil même si il a été un très bon ministre de la Défense

    Le but est un renouvellement logique.
    Cela reste de la politique.
    Même Poutou en président aurait du nommer des vieux politiciens.
    La politique c'est du calcul pour gouverner
     
  6. Chouette Noire

    Chouette Noire Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    519
    Médias:
    16
    Genre :
    Appréciations:
    +473
    Peut-être que ça se fera BRJ, mais, franchement, je ne crois pas. Le seul mouvement qui m'apparaît propice à le faire est la FI, mais vu que c'est le bordel pour les législatives, je doute. Compte tenu du gouvernement qu'il nous a pondu, ça m'étonnerait qu'un pas soit fait vers les plus démunis. Je crois sincèrement que cela va s'empirer.

    Sur le bipartisme, je suis d'accord avec toi dans une certaine mesure. Le quinquennat de Hollande a été historique et celui de Macron également : Hollande avait déjà commencé à décoller l'étiquette de gauche du PS, Macron va faire de même. Le bipartisme va enfin affirmer ses positionnements : la droite dure avec un volet plus "progressiste" pour le PS, plus traditionnel pour LR. On commence maintenant à reparler de gauche avec Mélenchon, et ça c'est un grand progrès.

    Tu noteras que je n'attaque pas la personne en elle-même mais ce qu'elle représente. Etre membre de conseils d'administration signifie être actionnaire dans plusieurs entreprisées côtées. Il s'est assuré un gouvernement d'ultra-libéraux aux postes clés que son le travail, l'éducation et l'économie, ce qui sous-entend qu'une politique ultra libérale sera probablement appliquée dans ces domaines là. Il aurait très bien pu, par exemple, prendre un autoentrepreneur ou un PDG d'une PME par exemple, ça aurait été plus cohérent avec les propositions qu'il défendait. Non : il a choisit une actionnaire. C'est assez révélateur en fait des volontés de Macron. Il te sort que le capitalisme doit se maîtriser lui-même et te balance comme ministre une des personnes qui représente la dérégulation même du capitalisme.

    Tu n'es pas sans savoir que Macron dit tout et son contraire. Je comprends que l'idée de coller des gens qui n'ont jamais fait de politique à un poste de ministre soit séduisante, mais encore faut-il que les postes aient les mêmes valeurs. Macron a installé à des postes mineurs ce genre de personnes pour respecter sa promesse de parité et de renouveau, de "ni de droite ni de gauche" mais nomme des gens ouvertement de droite aux postes les plus importants. C'est cohérent avec ce qu'il proposait lors de sa campagne, mais, pour moi, c'est être hypocrite et mentir aux gens. A la limite, au moins avec Fillon on savait clairement à quelle sauce on allait être mangé, pas avec Macron, et c'est ça qui est très dangereux. Il risque de nous refaire une Hollande, c'est-à-dire de tenter de "rassembler" autour d'un "projet progressiste et pragmatique commun" en "dépassant les clivages de gauche et de droite" (un peu comme Hollande et ses promesses de campagne, notamment le célébrissime "mon ennemi est la finance") et finalement décevoir les gens qui le pensaient progressiste, "ouvert".

    "Dépasser les clivages de gauche et de droite" c'est, à mon sens, de la fumisterie. Et on voit déjà que cela ne fonctionne pas : les résultats de la présidentielle le montrent, la puissance des derniers mouvements sociaux aussi. En plus d'être un mensonge, c'est extrêmement dangereux. A essayer de créer un esprit de cohésion, de dépasser ces notions fondamentales que sont, pour carricaturer, le commun et l'individuel, on finit par satisfaire ni l'un, ni l'autre, et à faire ressurgir la violence que l'on souhaite voir enterrer, d'une façon ou d'une autre.

    Peut-être que les gens n'aiment pas les libéraux parce qu'ils perdent. En ce qui me concerne, je n'aime pas les libéraux non pas parce que je perds (peut-être que oui enfin de compte à leurs yeux. Après tout, je ne suis qu'un étudiant en 5e année de sciences sociales, s'apprêtant à devenir prof' dans le secondaire et j'espère dans le supérieur. Mon ambition n'est pas d'être "milliardaire", j'ai des rêves moins sombres. J'suis un perdant parce que je refuse de m'employer sous l'égide du capital de toute façon. Mais bref), mais parce que je ne cautionne pas, et ne pourrait jamais cautionner, l'exploitation de ses gens et ces sociétés ultra-violentes.

    Dans ma famille et mon entourage, je connais aussi bien des patrons que des chômeurs, des salariés, des exploités, des gens en start-up, des gens en fonction publique. Si je n'apprécie pas les patrons (et pareil, encore une fois, il faut distinguer le patron de la PME/TPE qui est concentré plutôt sur le local et le national que le patron d'une entreprise du CAC 40, ce que j'ai tenté de faire subtilement dans mes propos du dessus que tu as carricaturé, mais soit.), ça n'est pas parce qu'ils sont plus riches ou quoi. En réalité, le fric, je m'en tape un peu. Ce qui m'intéresse ça n'est pas la richesse financière mais la richesse intellectuelle. Ca a beaucoup plus de valeur à mes yeux. Si je n'aime pas les patrons ça n'est pas essentiellement pour cette raison, c'est parce que je crois à l'autogestion, au fait que les gens eux-mêmes peuvent décider de ce qu'ils peuvent et ce qu'ils doivent produire. Je crois aux sociétés horizontales avec une redistribution des richesses vraiment importante.

    Je passe, évidemment, sur ton mépris absolument infâme des gens, masqué derrière l'étiquette du "troll". Apparemment, ça doit être un trait commun des macronistes ça. Un de mes amis l'est et il dit que ce genre de choses en permanence. Une autre de mes amies également. C'est un trait typique de la pensée de droite que d'avoir peur du peuple.
     
  7. Arthychaud

    Arthychaud Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    563
    Médias:
    2
    Genre :
    Appréciations:
    +411
    Bon tu m'excusera pour les 2 semaines de retard, mais j'ai des cours et une vie sociale à entretenir.

    Le petit peuple ? Je connais des riches comme des plus modestes qui votent Mélenchon comme d'autres qui vote FN, ça n'a strictement rien à voir, ça c'est un véritable cliché.

    Bon alors je viens de lire et je vais m'arrêter de commenter parce que honnêtement tu parle de maturité ou autre mais en fait tu me manques totalement de respect. Je vis seul, mes parents n ont pas assez d'argent pour me payer mon appart ou autres et c'est pourquoi j ai bossé au max pour faire de l'apprentissage et pouvoir me payé de quoi faire mes études.

    Tu parles de ma haine mais tu en fais encore plus l apologie en me traitant comme de la merde. t'es vraiment pitoyable c'est à vomir.
     
  8. lyka_lo

    lyka_lo Membre actif

    Inscription:
    7/1/17
    Messages:
    336
    Médias:
    1
    Genre :
    Appréciations:
    +82
    Pendant ce temps...

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.

     
  9. Panda Λ

    Panda Λ Panda nova
    Anim Premium

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    2 653
    Médias:
    142
    Genre :
    Appréciations:
    +1 529
    Bonsoir es ce que je dois me rendre compte que j'avais plus ou moins prédis ce qui se passe en ce moment et que vous pouvez m'appeler Pandastradamus ?
     
    • Haha 1
    • Wouah 1
Chargement...