1. Ce site utilise des cookies. En savoir plus.

Les députés italiens du Parlement européen sollicitent de Merkel des compensations de la situation..

Discussion dans 'International' démarrée par adnanuzun, 29/8/17.

  1. adnanuzun

    adnanuzun Nouveau membre

    Inscription:
    29/8/17
    Messages:
    1
    Genre :
    Appréciations:
    +0
    Les députés italiens du Parlement européen sollicitent de Merkel des compensations de la situation avec des migrants

    Il n'y a pas longtemps dans son inteview à Bild, le ministre des Affaires étrangères italien Angelino Alfano a déclaré que les autres pays européens ont laissé l'Italie de lutter seule contre la crise migratoire. Cependant il n'a pas critiqué l'initiative de "la politique des portes ouvertes" déclarée par Angela Merkel en 2015.
    Les députés italiens de la Commission des affaires étangères du Parlement européen se sont expliqué plus brusquement dans leur lettre ouverte adressée à la chancelière d'Allemagne.

    [​IMG]

    Dans cette lettre il s'agit de ce qu'en 2015 Berlin s'est engagé mais n'a pas acquitté des engagements du financement complémentaire et de l'installation des migrants en Allemagne par-dessus des quotas. Pour cela les députés ont sollicité des compensations en argent.
    Il ressort que "ouvrant les portes" en Europe, Merkel a promis dans le vide pour mettre dans le coup toute l'Union européenne et n'a pas tenu compte de l'envie des Allemands. Ces derniers n'ont rien entendu de ce qu'ils doivent accueillir des migrants en sus du plans et payer des charges aux pays voisins.
    Il n'y a jamais feu sans fumée. Il y a encore un an l'Italie a exigé le financement de la politique migratoire par des euro-obligations (Euro-bond). Evidemment, ce pays s'est désespéré d'attendre l'aide des Allemands. Merkel a annulé l'idée. Mais Thomas de Maizière, le ministre fédéral allemand de l'intérieur verse toujoirs de l'huile sur le feu en accusant les pouvoirs italiens de "l'expédition des migrants au nord", de la contrebande des gens par la mer. D'un autre côté les activistes de la défense des droits de l'homme font pression sur l'Italie. Ils exigent de ne pas fermer les ports et protestent contre le repatriement des réfugiés qui ne sont pas passé le contrôle.
    Il n'est pas étonnant ce que les fonctionnaires italiens s'offusquent et font chanter l'Allemagne. On fait souvent les abmonitions de la délivrance automatique des documents qui donnent aux réfugiés le droit de voyager librement en milieu de l'Union européenne.
    Maintenant il y a beaucoup de questions parce que l'UE a rejeté la politique "des portes ouvertes". Par exemple, il ya des questions à Angela Merkel: pour quel compte l'Allemagne payera la compensation à l'Italie si la Cour européenne avouera que les prétentions de l'Italie sont compétantes? Je voudrais demander des Allemands s'ils sont contents par leur leader qui manipule par des voisins de l'UE et décrédibilise toute la nation? Un mauvais coup de com de la chancelière d'Allemagne peut coûter les millions d'euros et invoquer la division en Union européenne.
     
    #1 adnanuzun, 29/8/17
    Dernière édition par un modérateur: 29/8/17
  2. FrenchPatriot

    FrenchPatriot Légende

    Inscription:
    21/11/16
    Messages:
    1 616
    Médias:
    27
    Genre :
    Appréciations:
    +275
    Eh oui,

    Un lointin cousin est député au parlement italien et je trouve qu'ils ont raisons.

    Parce que l'Europe, c'est censé aider même si ça enfonce et elle n'a jamais aidé l'Italie.
     
Chargement...