1. Ce site utilise des cookies. En savoir plus.

Le sens de la vie

Discussion dans 'Débats' démarrée par HappyGuy, 14/1/17.

  1. HappyGuy

    HappyGuy Nouveau membre

    Inscription:
    30/12/16
    Messages:
    27
    Genre :
    Appréciations:
    +8
    Question ma foi connu de tous qui subsiste depuis les prémices de la philosophie (en tout cas je crois), mais qui, je trouve, est plutôt importante par rapport l'échelle personnelle et celle de l'humanité. Je me la pose assez régulièrement depuis un certain moment maintenant mais pour vous, quel est le sens de la vie ? Est-ce un objectif personnel ou bien une destinée qui est la même pour tous ?
    Pour ma part, si je puis m'exprimer, je pense vraiment qu'il y a deux sens à la vie, variant en fonction des échelles. En effet, il y aurait, je pense, le fait d'acquérir le bonheur à l'échelle personnelle, car à quoi servirait la vie, ce don qui nous est donné (il faut le dire, s'il q'avère qu'il n'y a pas de miracle divin par rapport à la création de la vie - sans offense - il faut l'avouer que c'est plutôt badass ce qui nous arrive. Être doué de conscience et tout et tout...), si ce n'est que pour être heureux soi-même ? Autrement, à l'échelle de l'humanité, je verrais le sens de la vie comme du coup quelque chose de beaucoup plus scientifique, se rapprochant du but de tout être vivant extérieur à l'Homme - les plantes y compris - le fait de perpétuer l'espèce, de partager les connaissances acquises au fil des générations aux descendances... Enfin voila quoi :) D'un point de vue autre, plus pessimiste, nous pouvons, pour moi, dire que la vie n'a de sens, puisque le destin de l'Homme est de mourir, car qu'est-il face à l'univers (spatial), indomptable, qui nous entoure ?
    Enfin voila, ça c'est un condensé de ce que je pense, mais vous, qu'en pensez-vous ?
     
  2. Amptone

    Amptone Membre actif

    Inscription:
    1/12/16
    Messages:
    422
    Médias:
    1
    Genre :
    Appréciations:
    +105
    A la base nous somme des animaux comme les autres, donc pour comprendre le sens de la vie il faut regarder les animaux :

    "perpétuer l'espèce, de partager les connaissances acquises au fil des générations" Donc y à t'il vraiment d'autre but?

    Maintenant la différence que nous avons avec les animaux, c'est que l'on est doté de choses en plus, comme la possibilité de réfléchir, d'avoir un avis, et aujourd'hui d'avoir le droit de l'exprimé. Ce qui fait que certaine personnes son capable d'en influencer d'autre, voila peut être pourquoi nous réfléchissent trop à ce genre de question, alors qu'elle n'as peut être pas lieux d'être.

    Les hommes puissant ce demande t'il ou va la vie? pas sûr.

    Alors pourquoi nous, personne lambda nous le demandons nous?

    Et le faite de dire "homme puissant" et "personne lambda" ça reste quelque chose de notre société occidental.

    Es ce qu'une personne venant du fin fond de l’Amazonie (pour ce qu'il en reste) ce pose ce genre de question?

    Je pense personnellement que ce n'est pas parce qu'on peut ce poser une question qu'elle est forcement bonne à poser. Peut être que cette question de ou va t'on à poser beaucoup de problème.

    Les religions et leurs guerre viennent de la, ils nous ont trouver une réponse qu'il fallu ensuite défendre puisqu'on ne pouvais la prouver.

    Pour conclure je ne sais pas si il y a un but à tout ça, certain te dirons la satisfaction personnelle par l'argent et le pouvoir, d'autre par la famille, ect... Cela dépend du"monde" dans le quel tu vie, des gens qui t'entours, et des épreuves que tu traverse. Mais dans tout les cas, c'est la satisfaction personnelle, et j'ajouterais pour finir cette phrase maintenant de connu de John Lennon :

    "Quand je suis allé à l'école, ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serais grand. J'ai répondu "Heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie".
     
  3. Warkim

    Warkim Membre actif

    Inscription:
    21/11/16
    Messages:
    386
    Genre :
    Appréciations:
    +103
    Vers l'avant...
     
  4. Kiss

    Kiss Admin
    Admin Discord

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    916
    Genre :
    Appréciations:
    +1 004
    Elle est loin d'être idiote cette réponse, quand on regarde bien :>

    Etant déterministe convaincu - et d'ailleurs si tu ne l'est pas encore je t'invite à lire ma signature - je pense qu'à l'échelle macroscopique, il y a un "sens de la vie", le Dieu de Spinoza, tandis qu'à l'échelle microscopique, nous, il n'y a pas de sens de la vie. Effectivement, nous ne faisons que suivre les choses calmement sans même avoir d'impact sur nos propres vies. Nous sommes guidés tel un poisson dont l'aquarium est en mouvement : le poisson pense être libre, cherche le sens de sa vie dans ce pot en verre rempli d'eau, alors qu'il ne fait que suivre un mouvement bien plus global.

    Donc ouais, on va bien vers l'avant, dans le temps, et puis c'est tout.

    J'attends les haters pro-libre-arbitre avec impatience. :>
     
  5. BRJ

    BRJ Membre chevronné

    Inscription:
    27/11/16
    Messages:
    874
    Médias:
    17
    Genre :
    Appréciations:
    +546
    J'aime beaucoup Spinoza, mais il dit que malgré le fait que nous ne possédions pas de libre-arbitre (nous sommes déterminé), nous pouvons tout de même être libre si nous agissons par la nécessité qui provient de nous même (si on suit notre conatus). Genre si tu agis par une nécessité qui vient de toi (faire de l'art, marcher,...), tu es libre. Tandis que si tu agis en fonction d'une contrainte extérieure (affects), tu perds en liberté. Ainsi il faut étudier ces contraintes qui diminuent la place du conatus dans tes actions, pour moins les subir (un peu comme dans la cure psychanalytique développée par Freud, où le patient pose les mots sur ses affects qui lui pourrissent la vie). Ainsi l'ignorance te donne l'impression (fausse) d'être libre, tandis que la connaissance des causes qui nous détermine nous permet de l'être vraiment.
    Donc on peut toujours donner comme sens à la vie (une fin) la liberté.
     
  6. Chiyoko

    Chiyoko Cold and unsure.

    Inscription:
    19/12/16
    Messages:
    1 140
    Genre :
    Appréciations:
    +869
    La mort.
     
  7. Kiss

    Kiss Admin
    Admin Discord

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    916
    Genre :
    Appréciations:
    +1 004
    Intéressant ce post.
    Cependant, ce que tu dis ici s'applique dans le cas où "sens de la vie" = ""but" de la vie". Or je pense que la plupart du temps, lorsque l'on parle du "sens de la vie", on essaye de répondre aux questions "qui sommes-nous ?", "vers où allons-nous ?", etc...
    C'est à ces questions que mon post faisait référence, mais j'approuve le tien sur la question "quel est le but de la vie ?".
     
  8. Vif'

    Vif' Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    787
    Médias:
    4
    Genre :
    Appréciations:
    +509
    Le déterminisme ayant tendance à être prouvé, je suis ce mode de pensée mais je trouve que tu as tendance à un peu t'emmêler dans le concept. :b
    Déjà dans la multitude d’événements bouleversant les lois personnelles du quotidien, qui fait que ton déterminisme évoluera à chaque seconde, et surtout, qui aboutit à une conception du comportement et des pensées non pas linéaire, mais sous forme d'arborescence.

    Mais revenons à nos moutons. Déjà, il parait évident qu'il faut faire abstraction de toute religion si on veut avoir un avis le plus objectif possible sur le sujet, car expliquer le sens de la vie par la religion n'apportera rien du tout et ça conduira même ce débat en non-débat.
    Je dirais pour commencer que si la vie a un sens, il faut déjà pour le déterminer comprendre les secrets de la vie, et connaitre l'univers dans la totalité de son fonctionnement, il est donc impossible d'avoir aujourd'hui une réponse certaine à cette question.
    Néanmoins, on peut tout de même se rendre compte que l'univers est "bien fait", tout est coordonné parfaitement, telle la plus complexe des horloges suisse, il est en mouvement perpétuel et chaque mouvement s'inscrit dans une continuité durable. Ainsi on peut tout à fait penser raisonnablement qu'il a un sens.

    Maintenant, j'imagine que le sujet s'applique plus à l'humanité. Alors quelle est son sens, son but ? Quelle est sa place dans l'univers, étant donné qu'il ne s'agit pas de seulement satisfaire ses besoins primaires, puisque comme dit plus haut, l'homme se distingue des autres animaux par la pensée ?
    Au delà du fait que dans son histoire, on a pu constater que l'humain cherche avec férocité à détruire ses congénères sans raison valable, on remarque qu'il a toujours cherché à créer, à comprendre, à conquérir, et surtout à dominer son environnement. Depuis la nuit des temps, l'homme s'adapte à ce qui l'entoure, aux variations de son quotidien, et peut utiliser cette pensée qui manque aux autres animaux pour prendre le dessus sur l'aléatoire et l'imprévisible. De plus, lorsqu'il atteint une situation de vie stable, l'homme cherchera alors à explorer ce qui lui est inconnu, des expéditions maritimes à la conquête spatiale aujourd'hui. Est-ce alors là le sens de l'humanité ? L'homme est-il l'animal fait pour dominer l'univers, en le comprenant et en s'y adaptant ? Personnellement, ça ne m'étonnerait pas tant que ça.
     
  9. Kiss

    Kiss Admin
    Admin Discord

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    916
    Genre :
    Appréciations:
    +1 004
    Bon déterminisme se porte très bien merci :>
    J'ai pas bien compris ce passage par contre, soit la syntaxe est incorrecte soit j'ai un peu de mal.
     
  10. Vif'

    Vif' Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    787
    Médias:
    4
    Genre :
    Appréciations:
    +509
    De manière plus simple, il se passe beaucoup d’événements tout le temps (je parle d’événements au sens scientifique), et ton mode de pensée n'est pas fixe, il évolue constamment pour s'adapter à ces événements imprévisibles et à la situation qu'ils créent. Ainsi il ne faut pas voir le mode de pensée comme une ligne droite où tout coule de source, mais comme une multitude de possibilités de pensée et de réaction qui dépendront de l'environnement et de certaines lois biologiques.
     
  11. Kiss

    Kiss Admin
    Admin Discord

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    916
    Genre :
    Appréciations:
    +1 004
    Euh... d'accord.
    Mais en quoi ça explique que je "m'emmêle dans le concept" ?
     
  12. Vif'

    Vif' Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    787
    Médias:
    4
    Genre :
    Appréciations:
    +509
    Quand tu dis que nous n’influençons pas notre vie, et que nous faisons que suivre la masse dans un mouvement prédéfini, c'est faux. Ou du moins, c'est comme ça que j'ai compris ce que tu as dis. %)
     
  13. Kiss

    Kiss Admin
    Admin Discord

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    916
    Genre :
    Appréciations:
    +1 004
    En fait, tout dépend de ce que tu appelles "nous". Personnellement, je pense que ce "nous" n'est qu'un amas de matière dont l'évolution a permis la conscience. Cependant, cette même conscience n'a rien de surnaturel et, comme tout, elle subit Dieu, suit Dieu et est en Dieu.
     
  14. Azoth

    Azoth Invité

    Appréciations:
    +0
    C'est pô bien le déterminisme :confused:
     
  15. Kiss

    Kiss Admin
    Admin Discord

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    916
    Genre :
    Appréciations:
    +1 004
    Un peu d'effort dans vos trolls mes amis je vous prie.
     
Chargement...