1. Ce site utilise des cookies. En savoir plus.

Le Défouloir Féministe

Discussion dans 'Bar' démarrée par Jesus is here, 17/11/17.

Tags:
  1. Jesus is here

    Jesus is here Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    902
    Genre :
    Appréciations:
    +581
    Le forum est plein de bonne choses mais je trouve en tant qu'homme blanc cisgenre...
    Qu'il manquait un ENDROIT oui un endroit pour parler féminisme tous le temps, à la pause, au reveil, au gouter, avant de dormir etc...

    Alors réglons cela avec cette espace qui sera une sorte de mix entre "Babillard" et "A quoi pensez-vous en ce moment ? "

    Le but est que chacun/e d'ici puisse parler de ce fameux sujet qui est en passe de devenir l'un des principaux mouvement sociale du siècle (ET OUI)

    - Une pensée à dire ?
    - Un article odieux concernant le féminisme qui te donne envie de parler, réagir et surtout partager avec nous?
    - Une nouveau scandale ?
    - Une envie de te plaindre et chercher du réconfort après qu'un gros relou t'ai fait une remarque sexiste?
    - Une question à poser à ceux/celles qui se revendiquent féministes?

    Du plus stupide au plus sérieux. Parle en seul/e ou à plusieurs mais surtout n'hésite pas !
     
    • Merci 1
  2. Jesus is here

    Jesus is here Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    902
    Genre :
    Appréciations:
    +581
    Après l'énorme succès de ce topic incroyable qui, est autant commenté que tous mes autre topics (c'est à dire personne)
    J'ouvre le bal moi même avec la triste affaire de Sarcelles où un homme à fait feu et tué 3 personnes pour ce qui semble un pétage de cable après une rupture.

    Madame Schiappa, ministre des droits des femmes a dit

    Oui, il semble que monsieur étant enervé de se faire quitter à décider de tuer sa compagne.
    Le vrai sujet pour moi n'est pas la violence conjugale en soi.
    Le mec a pété un cable et a voulu se venger de ce qui tournait autour de sa copine.
    Le sujet c'est : comment un homme a t-il pu croire qu'il pouvait se venger ainsi?

    J'ai du mal à croire que l'inverse serait possible en fait.
    J'ai du mal à imaginer qu'une femme puisse pouvoir sur un coup de colère vouloir tuer la personne qui la quitte. Bien sur qu'il y a des exemples qu'on pourra me citer.

    Je ne dis pas que les hommes sont tous des merdes au passage , j'en suis moi même un.
    Mais quand on regarde les chiffres sur la violence conjugales.
    Un homme bat + souvent sa femme que l'inverse. Une femme meurt 3 fois plus qu'un homme sous les coups de son conjoint.

    Ce n'est pas une question de simple force physique mais que l'homme se sent autorisé à pouvoir le faire. Comment expliquer dans notre société que l'usage de la violence par l'homme sur sa femme soi + rependu que l'inverse? EDUCATION.
    Il y'a de veritable problème dans la perception de la femme ici encore une fois.
     
    • Haha 3
  3. Jesus is here

    Jesus is here Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    902
    Genre :
    Appréciations:
    +581
    Debat du jour =

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.



    Le premier ministre fait comprendre qu'il refuse l'ecriture inclusive dans les textes officiels

    Qu'en pensez ?

    Premièrement il est dans une logique. L'ecriture inclusive n'est pas encore reconnu donc il préfère qu'on evite de l'utiliser = eviter des conflits autour de ça pour le moment

    Deux, dommage peut être. L'idée de l'écriture inclusive est bonne. Faire comprendre que la langue FR est masculine n'est pas juste un délire féministe qui se fait chier.

    Mais. L'ecriture inclusive qu'évoque Philippe n'est pas celle qu'on croit.
    Il se prononce pour la féminisation des métiers = une commissaire, une chirurgienne mais reste pour d'employer "ILS" pour un groupe d'homme et de femme.

    Mon avis perso. Je trouve l'écriture inclusive chiante à lire. Je suis + sur la création d'un genre neutre "il elle on" par exemple que de devoir dire "les collaborat.eur.ice"
     
  4. Jesus is here

    Jesus is here Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    902
    Genre :
    Appréciations:
    +581
    Weinstein = Pourquoi le voile de l'hypocrisie a été levé.

    "La difference entre la séduction et l'harcèlement, c'est que quand le mec est moche, c'est de l'harcelement"

    Une phrase que j'ai entendu en mode "second degré" peut être drole mais vrai pour certain.

    A vous qui pensiez que c'était juste "typique d'un comportement de meuf" quand elle parlait d'harcelement ou juste des "hystérique"
    A vous qui disiez "non mais les meufs aiment se plaindre" pour vous cachez de l'harcelement que vous avez fait

    L'affaire Weinstein n'a pas montré que l'harcelement avait été multiplié par 3 en un mois. Il a fait comprendre que toute ces années ce que vous appeliez "blague, drague, séduction" était en fait parfois du harcèlement

    "Non mais tu abuses c'est pas méchant" "On peut plus rien dire aujourd'hui" "On peut plus rire aujourd'hui"

    - Mettre une main au fesse pour rire à une meuf tu crois qu'au fond ça la fais rire et que y'a rien de méchant "mais arrête d'être coincé on deconne" qu'on nous sort

    Quand tu vois qu'au final le site "paye ta schneck" c'est pas juste une anecdote de temps en temps mais tout un quotidien
    "Faudra pas vous plaindre si vous vous faites violé" quand tu es en jupe
    "Jlui mettrais bien une bonne dans l'uc" quand tu te crois drole devant tes potes.
    A ce connard qu'on a trouvé drole quand il a embrassé la poitrine d'une femme et qu'on a dit "c'est pour rire"

    Continuez à penser que c'est juste un mythe, que celle qui se plaignent c'est juste des hystériques.
    Mais si on parlait comme ça à votre mère vous serriez les premier à peter une durite.

    Je suis même pas une meuf, je le vis même pas et pourtant. Ca fais chier.
    Faire pour qu'un jour cela ne devienne plus juste banal pour vous, une routine qu'on se coltine chaque matin.
     
    • J'aime 1
    • Merci 1
  5. Vinkar

    Vinkar Membre

    Inscription:
    8/5/17
    Messages:
    68
    Appréciations:
    +13
    Féminisme: Je dis oui !
    Conneries: .... bah non... svp
    Sexisme envers les hommes: --' Non ? C'est hyper-con vous savez ?
    Bref conclusion de ce message constructif: L'extresmisme c'est caca.
    merci.
     
  6. Jesus is here

    Jesus is here Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    902
    Genre :
    Appréciations:
    +581
    Le sexisme contre les hommes existe evidement sauf qu'il a un poids très très inférieur au sexisme contre la femme.
    Meme si nous somme un société patriarcale depuis longtemps. Cela existe autant que le racisme anti-blanc par exemple mais niveau poids. A cause du passé. C'est bien + faible.
     
  7. Vinkar

    Vinkar Membre

    Inscription:
    8/5/17
    Messages:
    68
    Appréciations:
    +13
    Oui, évidemment, je n'ai pas dit le contraire, je soulevait juste la connerie de cette dernière, des femmes contre le sexisme faisant.... du sexisme

    Je ne suis pas d'accord, il n'y a pas besoin de passé pour faire vivre du racisme ou du sexisme, d’ailleurs, au début du racisme, il n'y avait pas de passé du racisme.
    Juste besoin de 3 cons et d'une quantité impressionnante de moutons !
     
  8. Jesus is here

    Jesus is here Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    902
    Genre :
    Appréciations:
    +581
    @Vinkar Ok excuse ma betise alors j'ai totalement mal compris bizarrement sur le moment !

    Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

    225 000 victimes de violences conjugales/an
    • 1 femme décède tous les 3 jours sous les coups de son compagnon
    • 84 000 femmes victimes de viols ou de tentatives/an
    • Les femmes représentent 87% des victimes de viols et 83% des victimes d’agressions sexuelles
    • 100% des femmes victimes au moins une fois de harcèlement dans les transports.



    Quelques phrases de Macron à ce sujet

     
    #8 Jesus is here, 25/11/17
    Dernière édition: 25/11/17
  9. Ethereal

    Ethereal Membre chevronné

    Inscription:
    16/11/16
    Messages:
    656
    Genre :
    Appréciations:
    +708
    Le sexisme contre les hommes c'est comme le racisme anti blanc, c'est une invention de l'oppresseur en réponse à la perte de privilèges.
     
    • J'aime 2
    • Merci 1
  10. Jesus is here

    Jesus is here Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    902
    Genre :
    Appréciations:
    +581
    Scientifiquement et philosophiquement, le racisme n'est pas une question de couleur dominante. Le sexisme n'est pas une question de sexe dominant.

    C'est historiquement que tout s'est fait. Que l'homme blanc s'est voulu supérieur pendant des siècles. Que l'homme s'est voulu supérieur à la femme.

    Je ne fais aucune distinction entre un homme blanc dire "les noirs sont à détruire" ainsi qu'un homme noir dire "les blancs sont qu'à détruire"
    Pareil pour un homme ou une femme
    Sauf qu'évidement, compte tenu du passé. Le racisme/sexisme d'un homme blanc sera 100 pire etant donné qu'il a toujours eu une position supérieure dans l'histoire et même encore aujourd'hui.

    Sauf que, ma vision de l'anti racisme comme de la lutte feministe n'est pas de faire comme les racistes et les sexistes.
    On ne peut pas dire "Un homme blanc n'a pas le droit de faire une blague sur un noir mais l'inverse oui" car c'est simplement du racisme.

    Le problème d'une partie de la frange l'anti raciste c'est qu'elle est devenu raciste elle même.

    Qu'est ce que tu veux dire quand l'autre jour, j'ai eu une discussion sur le racisme avec une autre militante anti raciste.
    Quand celle çi me dit "Nous on a le droit de dire ça ça ça et ça sur les blancs mais l'homme blanc lui n'a pas le droit"
    Comment tu veux expliquer qu'on légitime une hierarchie de la parole.
    C'est à dire qu'on dit "ah toi blanc non refusé " "ah toi noir ok accepté"
    Et te vouloir anti raciste?
    Va convaincre des racistes en leur disant ça crois moi ils vont pas adhérer.

    Le racisme anti blanc et le sexisme contre les hommes existent mais son impact est très faible.
    Je pense qu'aucun homme ne souffre du sexisme à son encontre comme je pense qu'aucun blanc ne souffre du racisme à son encontre contrairement aux femmes et aux non blancs.
    Mais dire que cela n'existe pas est un tord.

    Le racisme c'est prédéfinir quelqu'un selon ses groupes d'appartenances : physique, couleur, sexe, opinion religieuse, opinion politique etc...
    Ca s'arrête là. Le racisme comme le sexiste c'est pas un club où un guy keeper où tu va te faire dégager.

    La seule chose où il y'a veritablement débat, c'est si des hommes se plaignent du sexisme de la même façon qu'une femme. C'est aussi qu'un blanc se plaignent "en occident" du racisme anti blanc comme un noir qui se plaint du racisme.
     
  11. Ethereal

    Ethereal Membre chevronné

    Inscription:
    16/11/16
    Messages:
    656
    Genre :
    Appréciations:
    +708
    Et elle a raison. Parce que l'homme blanc n'est pas discriminé ni en infériorité dans notre société, c'est malvenu de sa part. Ca ne veut pas dire que les violences des minorités sont tolérables et justifiés mais simplement que le concept de racisme anti blanc n'a pas de sens.


    C'est drôle parce que c'est ce qu'on vécus les minorités pendant des siècles et vivent encore aujourd'hui, mais quand on impose l'inverse ça gène.

    Ils n'ont pas besoin d'être légitimés, ils n'ont pas besoin que les blancs les valident, ils portent leur parole.

    Y'a personne à convaincre. Les minorités veulent reprendre leurs droits et militent pour. Ils ne demandent pas poliment à ce qu'on leur rende leur liberté, ils n'ont pas besoin que leurs oppresseurs les valident. Ils prennent.
     
  12. Reise

    Reise Membre actif

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    263
    Appréciations:
    +168
    À partir de quel moment ma couleur de peau est censée définir ce que je peux dire ou non?
     
  13. Jesus is here

    Jesus is here Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    902
    Genre :
    Appréciations:
    +581
    Je suis tout à fait d'accord.
    Moi je suis née blanc et je suis un homme et on va m'interdire certaines choses à cause du passé de ma couleur et de mon sexe?
    Surtout que j'ai pas choisis d'être blanc en fait. Comme mon voisin a pas choisis d'être maghrébin.
    A aucun moment j'ai eu une réunion avec la Vie pour négocier ma couleur de peau, mon origine tout ça. J'ai pas choisis d'être un homme non plus.

    C'est ça que je trouve ridicule. Oui mes ancêtres blancs ont fait de la merde mais pourquoi je dois assumer en fait?

    Ah mais le pire c'est que je viens de Pologne. J'ai pas de souvenir d'avoir entendu des polonais coloniser les noirs par exemple. Donc j'ai le droit de parler?
    Ah oui je suis légitime, mon peuple a été martyrisé par la WW2. Mon peuple a été effacé des cartes pendant 120 ans, ma langue a été interdite pendant plus de 100 ans. Donc à quel moment j'ai le droit ?

    Mon peuple a rien fait contre les noirs ou les arabes dans le passé pourtant !

    Faire une hierarchie de la parole en disant "tu es blanc tu as pas le droit" "toi tu es noir c'est bon tu peux" me donne le même sentiment de voir dans un bus dans les année 50 où on disait "tu es blanc c'est bon tu peux aller devant, a toi tu es noir noir non tu as pas le droit"
    en fait.

    Faire ce genre de chose. Dire que selon ta couleur ou ton origine tu es légitime c'est absurde.
    C'est dire qu'être noir, qu'être née dans tel pays plutot que l'autre est quelque chose qui te définit intellectuellement. Et donc on respecte l'idée de ce qu'est le racisme, pour prédéfinir quelqu'un selon ses groupes d'appartenance.

    C'est là où l'anti racisme est raciste.
    Moi quand je vois un noir du Bénin. Je vois un être humain. Pas un noir, pas un être de sexe masculin. Une personne
    Quand je vois une femme de Corée. Je vois pas une femme, je vois pas une coréenne. Je vois une personne.

    Une part de l'anti racisme vont voir une couleur et c'est problématique dans un sens.
    Le problème du racisme c'est de voir des couleurs et d'en tirer des différence.
    D'utiliser la couleur d'une personne comme pouvant la définir.
    Jusqu'à preuve du contraire, un noir ne nait pas avec un cerveau "noir", un blanc ne nait pas avec un cerveau blanc.
    Une femme ne nait pas avec un cerveau de femme, un homme ne nait pas avec un cerveau d'homme.
    En tout cas dans leur esprit.

    Pour voir plus en profondeur ce que je dis voici (à partir de 15,20) une intervention de Thomas Guénolé dessus
     
  14. Noyana

    Noyana Membre actif

    Inscription:
    13/12/16
    Messages:
    343
    Genre :
    Appréciations:
    +207
    C'est justement à cause de ça que ça n'existe pas.

    Le sexisme, ce n'est pas Roger qui pense que les femmes doivent faire la cuisine, ou Roger qui pense que les Noirs sont des sauvages. Ce n'est pas individuel : c'est systémique. Il n'existe aucun système qui oppresse les Blancs, il n'existe aucun système qui oppresse les hommes (encore moins cishet). Un retour de haine de la part d'une minorité de minorité envers des membres du système oppresseur n'est ni du racisme, ni du sexisme. Ça peut être vexant. Ça peut être blessant. Ça peut être frustrant et discriminatoire. Mais ça n'entre pas dans une oppression systémique, ça n'a aucun impact sur la vie d'un homme blanc, ça ne lui enlève pas ses privilèges de naissance et son statut de dominant. Ce n'est même pas comparable à petite échelle, ça ne peut pas porter le même nom.

    Personne ne prétend que la haine est plus acceptable d'un côté que de l'autre, par contre la haine en réponse à l'oppression n'est pas injustifiée et ne victimise pas pour autant la partie dominante. La situation ne s'inverse pas.

    La vérité, c'est que lorsqu'une personne racisée fait une blague sur les Blancs, personne ne prend ça pour la réalité. Par contre, quand un Blanc fait des blagues sur les personnes racisées, ça prend une toute autre dimension parce qu'on vit dans une société oppressive où c'est la réalité. Beaucoup de gens pensent vraiment comme ça. Ce n'est plus du deuxième degré, et ça a un impact réel sur les communautés visées par ces blagues, contrairement aux Blancs.

    Tu peux trouver ça injuste et discriminatoire, mais ça n'aura jamais le même impact et on ne pourra jamais mettre ça sur le même pied d'égalité.
     
    • J'aime 2
    • Merci 1
  15. Ethereal

    Ethereal Membre chevronné

    Inscription:
    16/11/16
    Messages:
    656
    Genre :
    Appréciations:
    +708
    Et un homme blanc hetero cis qui porte ce débat sur un forum pour ados sans consulter une quelconque minorité et en remettant en question tout ce qu'on lui explique, perso j'ai pas l'envie de lui expliquer plus.
     
    • J'aime 1
Chargement...