1. Ce site utilise des cookies. En savoir plus.

Le babillard anonyme

Discussion dans 'Jeux et flood' démarrée par Anonymous, 5/6/17.

  1. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
  2. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    Je me sens juste brisée, casseé, fatiguée et lassée.
     
  3. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    Putain. Tu me saoules. Non vraiment, t'abuses là. Arrête de te comporter comme ça et penses un peu à moi de temps en temps. Ou alors, laisses-moi me barrer définitivement mais merde quoi, fais pas ça, agit mieux. C'est pas compliqué.
     
  4. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    Tu me manques.
    Je ressens cependant cette distance. Même là j'ai finalement l'impression que t'en as pas grand chose à faire de moi. Mais ça fait trop longtemps aujourd'hui pour que je n'en ai rien à foutre. C'est allé trop loin, j'ai des sentiments pour toi aujourd'hui.
    Tu m'as menti toi, pas moi. La vérité je la connais aujourd'hui et même avec ça, j'arrive à t'aimer, même avec ça tu arrives à me manquer. Pour moi te voir c'est t'aimer davantage encore et j'ai pas envie que ça s'arrête, j'ai envie d'aller encore plus loin.
    J'ai envie que tu me parles, j'ai envie que toi tu en ressentes les besoin.
    Je crois que je ne suis pas à la hauteur. Malgré tout, il y a toujours ce mépris dont tu me fais part. Un mépris à mon égard.
    J'aimerais que tu t'ouvres et que tu me dises sincèrement ce que tu ressens toi par rapport à ça. Et ce que tu ressens pour moi...
     
  5. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    Tu sais, je me dis que je vais jamais sortir la tête de l'eau avec tout...cela
     
  6. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    J'me sens un peu seule. On a pas parlé beaucoup aujourd'hui, bien que ça ne soit la faute d'aucunes de nous deux. Mais, ça m'aurait réconforter de te parler un peu avant que tu ne t'endorme je crois.
    Dors bien, et rêve d'agréables endroits. Je t'embrasse.
     
  7. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    Mdr bah super. T'en as rien à foutre, en fait. Vas bien te faire foutre, surtout. Tu me fatigues.

    C'est quoi ton putain de problème ? De remplacer les gens une fois que tu les as bien utilisés ? Ça fonctionne pas comme ça la vie tu sais, il va falloir apprendre à penser à autre chose qu'à ta gueule au bout d'un moment.

    Non mais sérieux.

    Et si c'était pour faire ça, c'était pas la peine. Tu aurais mieux fait de rester à ta place, je serais resté à la mienne et comme ça, pas de problème. Mais non, t'es venu me chercher. Mais. Si c'est pour faire de la merde après, vas pas voir les autres, en fait.
     
  8. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    T'es une sous-merde.
     
  9. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    Je te méprise. Tu n'es qu'un pauvre con qui se crois mieux que tout le monde.
     
  10. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    Je te comprends pas toujours, tu me laisses vraiment perplexe des fois
     
  11. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    Je sais pas si c'est toi qui a écris ce message, dis moi tout stp..
     
  12. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    Je te manque mais c'est pas à moi que t'as préféré parler.
    Et je t'en veux pas, mais ne dis pas ce genre de chose si ce n'est pas vrai.
    Je ne suis la personne à qui parler juste quand il y a personne d'autre.
     
  13. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    Dors, ça ira mieux.
     
  14. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    Alors garde le sourire girl
     
  15. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    Une journée de merde pour tout le monde on dirait.
    Vivement que la nuit revienne, que le sommeil revienne. Et que la lumière s'éteigne, que le calme règne.

    Tiens jusque là, jusqu'à ce que le calme vienne.
     
Chargement...