1. Ce site utilise des cookies. En savoir plus.

Le babillard anonyme

Discussion dans 'Jeux et flood' démarrée par Anonymous, 5/6/17.

  1. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Tu sais, un peu comme le jour de l'an.
     
  2. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Juste un peu plus qu'amie, oui. Et tu sais, même si je suis contente qu'on ait définit un terme qui collait à notre relation, c'est toujours perturbant. J'aime ça oui, j'aime ce stade de notre relation. Je trouve ça excitant, apaisant aussi.
    J'aime qu'on se parle autant, aussi longuement, c'est plaisant.
    Savoir que t'as eu du mal à définir notre relation m'a rassuré aussi. Je t'assure que je me demandais vraiment si je me faisais pas encore des films seule dans ma tête. Si la réalité n'était pas vraiment différente de ce que je m'imaginais moi.
    On se dit beaucoup de choses qui sont relié à autre chose qu'à de la simple amitié non ? Les câlins, mon cœur, les câlins.
    Puis on se parle tellement de tout, j'aime ça. Ça m'arrive rarement. J'aimerai que ça dur longtemps tout ça. J'aime beaucoup trop je crois. Beaucoup trop.
    Et j'arrête, pour toi. Tu sais que ça m'aurait fait chier que tu me dise que tu t'en branle, que c'est ma vie après tout, que je fais bien ce que je veux. Ça m'aurait fait chier. T'es la raison de mon arrêt. Je me sers de toi pour arrêter ça. Je m'en sers d'excuse quand on me demande des explications et je m'en sers comme motivation pour ne pas céder. Ça m'arrange que tu t'en fiche pas, et ça me prouve à la fois que tu te preoccupe de ce que je fais. Et aussi, que y'a un peu (peut-être ?) de la jalousie ? Je sais pas vraiment, peut-être.
     
  3. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Faut pas que je le dise, mais je le dis quand même.
    Et tu sais ce que je veux te dire.
     
  4. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Drôle, je relis les messages dans ce babillard, parfois, je me souviens avoir écris quelques messages, sans savoir pourquoi j'ai écris ces mots.
     
  5. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Je relis nos messages là. Et parfois, je m'emporte toute seule, sans aucune raison apparente. Genre dans mes sms, y'a même pas la marque des émotions que je ressentais au départ, mais je me souviens de l'etat dans lequel j'étais. Et d'un coup, je coupe la conversation, comme ça, sans que rien dans mes messages précédant ne laissait prévoir. Tu devais rien comprendre toi hein.
    Donc c'est vrai, je m'emporte vraiment pour rien et toute seule surtout.. Oui..
     
  6. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Ça sert à rien.. Dans 1 mois on se parlera plus nous non plus. Éphémères sont les relations.
     
  7. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Ta bisexualité, ton père qui ne l'accepterait pas, le fait que t'es le "choix" entre un garçon ou une fille..
    Mais, je pense qu'on sait toutes les deux que ce garçon ne te plaît pas, pas de cette manière en tout cas. Mais je suppose que t'hésite parce que ça passerait mieux. Puis nous deux, c'est pas clair. Puis nous deux, ça serait moins accepté par ton entourage..
    Ce qui m'intrigue c'est que t'as déjà était avec des filles, ça te préoccupait autant tout ça..? Ou c'est ce qu'il s'est passé avec ton père qui à renforcé tout ça peut-être ?
    J'aime pas.. J'aime pas que tu dorme mal, que t'ais l'esprit préoccupé, que tu te sente mal.. Surtout si je suis un peu impliqué dedans..
    C'est drôle, je parle là, comme si on allait forcément finir par se mettre ensemble.. Même moi je m'embrouille.
    Mais là n'est pas vraiment la question là, on s'en fou de si tu te mets avec moi dans un futur plus ou moins proche.. Ce qui est inquiétant, c'est que ça te perturbe autant tout ça. Oui, bien sûr que je sais que ça fait quelque temps déjà que tu dors mal, mais j'aimerais que ça soit pas le cas déjà, puis j'aimerais que ça s'arrange, j'aimerai que le fait de te mettre avec une fille ne pose aucun problème à ta conscience. Et.. J'espère que.. Au delà du fait que je sois une fille, JE ne te préoccupe pas tant, que JE ne suis pas la cause de tout ça. Tu m'as tout dis, tout dévoiler, tout ça s'est passé, et c'est du passé, t'as plus à me mentir, t'as plus à te sentir mal pour ça, alors j'espère que JE ne t'apporte rien de mauvais.. Je ne suis pas parti, bien sur que non. Parce que je tiens à toi. Et que même si ça a été dur au début, ce n'est pas ça qui m'éloignera de toi.
    Est-ce que le fait que ça soit pas clair entre nous te perturbe aussi ? J'espère pas à ce point.. On s'en est parlé hier, pourtant, peut-être que ce n'est pas plus clair. On sait juste que notre relation est un peu plus qu'amicale, on sait qu'on est un peu plus qu'amies.. Mais on n'a jamais évoqué le fait de plus ou le fait de nous calmer un peu.. On est dans un entre deux en quelque sorte. J'aime ça je crois, ça me perturbe oui, mais j'aime ça. Et j'espère que toi, ça soit pas ça qui te perturbe à ce point aussi, tu vois.
     
  8. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Je sais, ou du moins j'en suis presque sûr, que tu veux qu'on soit ensemble. Je sais que je veux être avec toi. Et pourtant, c'est moi qui bloque tout là non ?
     
  9. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Et moi je fais de la merde
     
  10. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Jamais je m'endors en plus. Y'a pas qu'elle qui a trop mangé hein !
     
  11. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Et moi je suis toujours là avec mon mal de ventre de merde.. Et toi t'es dans un mauvais état pour réussir à passer une bonne nuit par ma faute (je crois ?).
     
  12. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    Va te faire enculer, va bien te faire enculer, connard
    Tu fais le mec qui a des principes mais tu penses qu’avec ta bite, bâtard
    Je te ferai bouffer mes tampons, t’étouffer comme un con, connard
    Alors, va te faire enculer, va bien te faire enculer, connard

    Tu te fais sucer comme une Chupa-Chups dans une cours de récré,
    A tour de langues tu lèches des poufs de 16 ans bien tassés,
    Tu chiales comme une merde, tu pries pour que je te reprenne, Amen.
    Tu joues au mec mélo, avec ta bouche tu fais un concerto.
     
  13. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    J'tremble. C'est incontrôlable.
    Pourquoi vous remuez seule, hein, pourquoi ?...STOP, arrêtez bon sang !
    Ça me met dans une colère folle, c'est mon corps, mes mains, alors obéissez, cessez votre p'tit manège, arrêtez de trembloter de la sorte !
     
  14. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    Ça me fait peur d'un coup.. Je flippe sa mère. Je sais pourquoi j'ai du mal à.. à... J'ai peur de m'engager. Parce que ça me fait peur. Pas nous deux en soit. Mais tout ce qu'il y a autour.. Ça me fait peut.. Peur de retrouvé les mêmes illusions.
    Cette fois-ci je suis persuadé que toi tu m'aime. Je suis persuadé de t'aimer aussi. Oui. Mais les illusions à deux ça existe aussi.. J'ai peur qu'on se fasse des illusions, qu'on soit pas assez réaliste. Peur qu'on ait à redescendre sur terre tu vois.. J'ai peur de ça..
     
  15. Posteur anonyme

    Posteur anonyme Invité

    Appréciations:
    +0
    Je ne veux pas revivre cela.
    Je ne veux pas t'entendre sortir ces mêmes excuses. Je ne veux pas revoir des bleus sur ton corps, une lèvre fendue ou un œil noirci. Je ne veux pas arriver et trouver les murs éventrés. Je ne veux pas te voire retomber plus bas que tu ne l'es déjà, que tu ne l'as déjà été.
    Je ne veux pas que tu me mentes pour cacher ce que je vois, ce que je sais, ce que je pressens.
    Maman, je ne veux pas que tu lui trouves d'excuses, une fois déjà, ça a été amplement suffisant avec l'autre connard, tu devrais t'en souvenir.
    J'espère que je m'inquiètes pour rien, que ce n'est vraiment que le premier et dernier accident de ce genre, même si il est déjà de trop..
     
Chargement...