1. Ce site utilise des cookies. En savoir plus.

Le babillard anonyme

Discussion dans 'Jeux et flood' démarrée par Anonymous, 5/6/17.

  1. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Pourquoi suis-je aussi conne. Non mais juste stop. Je sens que la nuit va être longue. Pourquoi faut-il que ces pensées surviennent maintenant...
     
  2. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Je suis peut-être pas prêt, au final. Je continue de me voiler la face, de penser que je parviens à avancer. Mais non. Je me sens toujours aussi seul. J'ai toujours aussi peur. Et plus le temps passe, plus la certitude que cela demeurera éternellement s'ancre en moi. Je ne sais plus quoi faire. Je n'assume pas toutes ces relations sociales. Mais je n'assume pas non plus toute cette solitude. Sortez-moi de là. Sortez-moi de ce corps, de cette âme que je n'ai pas choisis.
     
  3. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Y'a pas de moments durs. Pas de problèmes. Du moins pas extérieur. Ça ne vient que de moi, que de l'intérieur.
     
  4. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    J'suis un peu naze quand même. .du genre à pas pouvoir se tenir une promesse à sois même mais à repousser des baisers ou propositions pour pas te blesser...a se demander ce que tu fiches avec moi quand même..mais j'ai hâte de trouver tes bras et de plus en bouge...vraiment hâte..
     
  5. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Savoir que tu peux compter sur des personnes me rassures un peu. Et c'est con mais en ce moment je crois que je comprends certaines choses de ce que t'as avoué ressentir, je comprends. Certainement pas tout, mais y'a des choses qui me reviennent en esprit et je pense parfois les ressentir. Ça n'a rien de rassurant pour personne en vrai.
    Mais je devrais moins penser à toi. Mais je penses à toi et je m'inquiète toujours. Pauvre de moi.
     
  6. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Ecrire sur le babillard anonyme et se rappeller qu'on ne peut pas effacer ses messages... Voilà pourquoi j'ai arrêté.
     
  7. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Qu'on t'enlève la merde qui c'est passé dans ta vie. Parce que t'as pas mérité de souffrir autant. Et qu'on te redonne envie d'y croire, de croire en l'avenir, en la vie en fait.
     
  8. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Ils s'inquiètent pour moi tu sais...au delà des questions il y a l'inquiétude...
     
  9. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Il y a ce truc qui m'a déçu ce soir : maigre détail mais j'aurais dû te gifler, c'est pas l'envie qui manquait, et cela me laisse un peu froide pour le coup
     
  10. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Un jour... Un jour.
     
  11. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    A quel moment j’arrêterai de penser à toi ? Ça commence à devenir légèrement agaçant.
    Parce que ça devient plus handicapant pour moi qu'autre chose.
    A la fois je m'inquiète. A la fois je pense à avant. Et au final ça ne m'avance pas...
     
  12. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    Quatre mille cent vingt-cinq, en fait.
     
  13. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    J'vais arrêter définitivement de venir ici je pense.
    J'espère que ça s'arrangera pour toi.
     
  14. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    ...personne ne m'avait jamais fait regretter quelque chose que j'ai fait pour lui...temporairement, des fois, mais jamais à ce point. J'aurais mieux fait de te laisser au fond de ton lit avec comme seule préoccupation quelques j'aime sur tes réseaux sociaux, quelques inconnus à qui tu donnais l'illusion de quelqu'un de parfait, de quelqu'un de sensé, de quelqu'un qui vit avec les pieds sur terre et non cachés sous la couette, de quelqu'un qui existe en dehors de cela...
     
  15. Anonymous

    Anonymous Invité

    Appréciations:
    +0
    J'espère quand même que ces personnes ne veulent que t'ont bien. Qu'elles ne te feront pas plus de mal que toutes ces personnes qui t'en ont fait.
    Vous ne me connaissez pas, mais prenez soin de lui, ne lui rejetez pas tout.
    Tu me connais, et tu ne me reconnaîtra pas, mais essai de prendre un peu soin de toi...
     
Chargement...