1. Ce site utilise des cookies. En savoir plus.

La beauté et le plaisir esthétique

Discussion dans 'Débats' démarrée par Parquet, 25/7/17.

  1. Parquet

    Parquet Membre actif

    Inscription:
    1/4/17
    Messages:
    340
    Appréciations:
    +156
    Je me demandais récemment si la beauté était une qualité, et, sinon, si les gens beaux avaient de la chance.

    On a tendance à ne même pas écouter les gens beaux, et qu'on agit souvent en fonction du physique des gens. En fait on a du plaisir à voir quelque chose joli, donc les gens beaux nous donnent quelque chose, même involontairement, et on veut rendre la pareille, souvent. Que ce soit par générosité (sic) ou pour se faire bien voir.

    N'est-ce pas très triste, que l'on agisse avec les autres qu'en fonction de son propre plaisir ? Kiss vous dira qu'il en va de même pour la générosité.

    Aussi la question : peut-on apprécier une personne pour quelque chose qu'elle n'a pas choisi ?
     
  2. Canella

    Canella Nouveau membre

    Inscription:
    19/2/17
    Messages:
    20
    Genre :
    Appréciations:
    +5
    Salut, c'est un bien grand et complexe sujet que tu met avant. Et je ne crains de ne pas pourvoir y répondre correctement, du moins, comme je le voudrais. Juste je voulais répondre à ta phrase du début, "Si les gens beaux avaient de la chance et que on a tendance à ne pas les écouter". Je vais juste raconter une anecdotes. Dans ma classe, un groupe de filles ont fait un groupe messenger entre elles et se sont données des surnoms. Une très jolie fille s'est vue attribuer le surnom de "belle mais conne" enfin un truc du genre. Ca pourrait paraître anodin, mais cette fille était loin d'être bête et après une discussion avec elle, elle m'a avouer que ça lui arriver souvent et qu'elle avait l'impression que les gens lui enlevaient toute sa crédibilité avant même de la connaître, juste en la regardant.
    Donc au final, je ne suis pas sûr qu'être beau puisse être un avantage, même si dans certaines situations, ça peu aider.
    Je n'ai pas répondu a ta question et c'est peut-être un H-S mais j'espère que en mettant des exemples concret, le débat avancera plus vite.
    ^^
     
    • J'aime 2
  3. Parquet

    Parquet Membre actif

    Inscription:
    1/4/17
    Messages:
    340
    Appréciations:
    +156
    Non, c'est intéressant et c'est certainement vrai : les gens beaux sont tout simplement moins écoutés. D'ailleurs, je pense qu'une jeune femme qui fait la manche dans la rue sera au moins autant aidée qu'un très bon musicien.
     
  4. Canella

    Canella Nouveau membre

    Inscription:
    19/2/17
    Messages:
    20
    Genre :
    Appréciations:
    +5
    Après pour ta question finale, d'un côté, je pense que oui. Cela peut paraître injuste, mais au final, est-ce qu'on choisi vraiment qui on apprécie ou non ? Sur quels critères on l'apprécie ? Je pense personnellement que non. On appréciera pas forcément une personne belle pour son apparence si c'est une mauvaise personne et inversement. Après, si on reste sur le fait qu'on ne connais pas la personne, il est dur d'être objectif. Mais même juste en regardant une personne, il n'y a pas que la beauté qu'on aperçois, chaque personne dégage quelque chose, c'est un tout. Je trouve que c'est difficile de n'apprécier que la beauté d'une personne, même de ne voir qu'elle.
    Je ne suis pas douée pour construire mes questions, j'espère que c'est compréhensible x)
     
    • J'aime 1
  5. Zoowie

    Zoowie with dripping peaches
    Admin Discord Premium

    Inscription:
    12/11/16
    Messages:
    1 061
    Genre :
    Appréciations:
    +1 018
    Je pense que la beauté peut être autant positive que négative, tout dépend le point de vue et le contexte.

    J'ai vu dans mon cours d'anthropologie que la beauté est effectivement créatrice d'inégalités, dans le sens où typiquement, quelqu'un qui a des traits qui correspondent aux standards de beauté d'une société donnée aura plus de considération ou de facilité pour s'intégrer socialement. Mon prof en avait fait tout un ouvrage, en allant voir différentes tribus en Afrique, en Chine et au Brésil notamment, justement pour étudier les effets sociaux des critères de beauté, l'importance qu'on leur attribue dans le quotidien et ce qui est fait par les peuples pour contrer ce problème d'inégalité ("Beautés imaginaires" de Pierre-Joseph Laurent pour les intéressés).

    Après, la dichotomie beau/laid n'est pas aussi flagrante, c'est évidemment pour beaucoup une dimension qui est personnelle, subjective et du coup la beauté ne se juge pas qu'au travers de ce que la société considère comme beau, mais plutôt au travers de celui qui nous regarde. Du coup, un moche est beau pour un autre, et quand bien même un moche est moche pour tout le monde (j'y crois pas trop perso), il y aura toujours des éléments autre que le physique qui feront qu'une personne sera considérée comme belle (charisme, valeurs, actes, paroles, etc.).

    Pour le côté négatif de la beauté, je vous rejoins, j'ai regardé une émission il y a quelques jours qui en parlait, et effectivement dans certains cas la beauté est associée à la stupidité, comme si ces personnes particulièrement belles n'avaient que leur corps pour elles. Cette vision des choses se remarque pas mal au niveau des émissions de Miss, des mannequins et tout ça, qui sont assez vite ridiculisés lorsqu'ils font autre chose que défiler. Dans ce sens-là, la beauté peut être mal vécue puisqu'elle réduit la personne à son capital physique.

    La toute première phrase, je suis d'accord, ce qui est beau pour nous va nous mobiliser, un peu comme si la beauté était un stimulus pour nous, ça nous met en action, on y est réceptif, etc.

    Après, je ne pense pas que l'homme ne réagit QU'A ce qu'il trouve particulièrement beau, c'est beaucoup plus complexe que ça. En nous civilisant, on a appris à prendre en compte ce qui est plus faible à nos yeux, "faible" pouvant être compris comme ce qu'on trouve moins beau. Pour revenir sur les propos de mon prof, la beauté est régulée par divers moyens dans toutes les sociétés pour contrer les inégalités, ces moyens n'étant pas tous en accord avec les valeurs de tout le monde, mais ça reste une façon de la réguler. Par exemple, au Brésil (et pas que j'imagine), tout ce qui est chirurgie esthétique et salle de sport sont très démocratisées et il y a beaucoup de discours qui amènent les gens à prendre possession de leur corps par ce moyen. C'est une façon de dire qu'ils n'ont plus d'excuses pour ne pas être beau, puisqu'ils ont tout ce qu'il leur faut à disposition pour modifier leur corps et entrer dans les normes esthétiques. C'est pas une méthode que je trouve très vertueuse pour ma part, mais voilà, démocratiser tout ça, c'est une façon de réguler la beauté, puisqu'on la rend accessible à tous.

    Je me suis un peu lancée au hasard dans ton sujet, je sais pas si c'est vraiment par là que tu veux diriger le débat.
     
    • J'aime 1
    • J'adore 1
    • Merci 1
  6. Parquet

    Parquet Membre actif

    Inscription:
    1/4/17
    Messages:
    340
    Appréciations:
    +156
    Merci zoowie pour ta réponse.
    Quelque chose m'a frappé récemment (le gars lent quoi) , c'est que la beauté n'est pas innée, en fait. Ou presque pas. Donc, on fait des efforts pour offrir quelque chose à tout le monde (notre beauté). Il est donc normal que tout le monde nous rende quelque chose, même si tout ceci est inconscient.

    Donc, si la beauté est le résultat d'un travail conscient et courageux, c'est apparemment une grande qualité ; c'est d'ailleurs comme ça que la traite la société. Mieux encore : la beauté coûte cher en argent (bien sûr), en tout cas dans notre société; et on pourrait presque dire que la beauté, c'est la richesse plus une volonté de plaire.

    Cependant, on voit bien alors que certains se font beaux pour mieux manipuler les gens : c'est le décolleté qu'on demande à une femme d'affaire de porter où l'homme politique qui doit absolument être le plus beau possible (et jeune et dynamique) . Et ça c'est pas cool : il faut donc distinguer l'intention ; pourquoi on veut être beau. Encore une fois, j'ai peur que la réponse ne soit systématiquement " pour son plaisir personnel", ce qui n'est pas surprenant, mais un peu désolant, je trouve.

    Pourquoi je dis tout ça ? Peut être pour prendre un peu de recul sur les réactions humaines.
     
Chargement...