1. Ce site utilise des cookies. En savoir plus.

Résolu J'ai des "amis" faux

Discussion dans 'Amour, vie de couple et amitié' démarrée par Skreen, 17/7/18.

  1. Skreen

    Skreen Nouveau membre

    Inscription:
    17/7/18
    Messages:
    19
    Genre :
    Appréciations:
    +21
    Bonjour !

    Alors voilà, je sais pas trop par où commencer, donc je vais placer le contexte.

    En septembre 2017, je suis entré en classe de Seconde. Je ne connaissais personne étant donné que j'avais fait une dérogation pour aller dans un lycée hors de mon secteur. Les premières semaines, tout allait bien, je découvrais le lycée tranquillement et commençais à m'y habituer. Je m'entendais avec à peu près tout le monde.

    Au fil des mois, j'ai commencé à découvrir le vrai visage de certaines personnes, et j'ai compris qu'elles ne m'intéressaient pas. Alors petit à petit, j'ai rétréci mon champ de vision et considéré comme "potes les plus proches" pour ne pas dire "amis" 3 personnes. Il s'agissait de deux sœurs jumelles et un gars.

    Au départ, rien à signaler, on parlait, on allait au cinéma à 4, etc. . Avec le gars, nos discussions tournaient toutes autour du même sujet ravageur : la politique. C'est d'ailleurs grâce à lui que je me suis orienté au fil du temps vers le communisme. Mais un truc me dérangeait, il ne parlait quasiment QUE de politique, et ça commençait à devenir relou, même pour moi qui d'habitude fait chier les autres avec quelques phrases féministes ou anti-nationaliste. Et puis, il n'y avait pas que ça. Il devenait très désagréable : toujours froid, toujours repoussant, si bien que j'ai fini par m'éloigner de lui le plus possible, même si la discussion n'est aujourd'hui pas impossible entre nous.

    Venons-en aux jumelles. Souvent j'ai interchangé ma proximité avec l'une d'entre elles. Parfois, je parlais plus avec la dite S, mais lorsque venaient des périodes comme les vacances, je parlais plus avec la dite M qui avait plus souvent accès à leur téléphone commun. Et nous voilà à peu près vers le mois présent, et après une petite discussion sur Twitter avec une meuf du lycée âgée d'un an de plus que moi (avec qui on a souvent échangé nos problèmes), cette dernière m'a bien fait comprendre que les jumelles me faisaient plus de mal que de bien. M ne m'a jamais dit un truc sympa, elle a toujours été désagréable dans ses propos, elle me rabaisse et fait comme si elle ne m'aimait pas (alors que ce n'est apparemment pas le cas). Il n'y a eu qu'une seule et unique fois, au mois de mai, où elle m'a MP sur WhatsApp après les cours pour me demander si tout allait bien, car je lui avais semblé triste toute la journée. Sans qu'elle le sache, ça m'avait énormément touché. Je me sentais enfin considéré aux yeux de quelqu'un, et je m'en souviendrai très longtemps car ce fut bien la seule fois en presque un an de connaissance qu'elle s'intéressait à ce que je ressentais. Concernant S, ce n'est pas forcément mieux, et si je lui parlais sur WhatsApp, cela ne m'étonnerait pas qu'elle ait le même comportement.

    Lorsqu'on se voit à l'extérieur, au cinéma ou autre, elles partent bien vite et on ne prend même pas le temps de se parler réellement. J'ai plus l'impression d'être un meuble les accompagnant que d'être un véritable ami avec qui elles ont envie de partager des bons moments.

    Il y a quelques jours, lors de la veille de la Fête Nationale, elles sont parti rapidement après le feu d'artifice, et jamais ne leur serait venu l'idée de s'éloigner du bruit pour parler un peu. J'ai juste été une présence visuelle pendant une heure, à qui elles n'ont pas vraiment causé à cause du brouhaha (mais ça ne les empêchait pas de se chuchotter des trucs à l'oreille de nombreuses fois durant la fête). Du coup, quand je me suis retrouvé seul, je me suis écarté de la foule, dans un coin sombre ou plus personnes ne me voyait, face au grand panoramique qu'offrait le parc. Je me suis assis par terre, j'ai regardé à l'horizon, et j'ai pleuré. Personne ne me voyait, personne ne s'inquiétait pour moi, j'était comme au fond de moi, abandonné et terriblement seul.

    Bref, avec elles j'ai plus l'impression qu'on se retrouve à 2+1 qu'à 3. Et ce n'est pas parce qu'elles sont sœurs, car quand le premier gars dont je vous ai parlé est présent, elles lui parlent sans problème et rigolent avec lui. Moi je me sens écarté.

    J'en arrive donc à cette conclusion : je n'ai pas d'amis. Ce ne sont pas mes amis. Ils me font du mal et ça ne changera jamais.

    Depuis cette soirée de 13 juillet, je n'ai plus lancé de conversation avec M sur WhatsApp, et j'attends de voir si elle va s'en rendre compte. Si elle ne réagi pas, cela prouvera bien ce que je ressens, si elle me demande pourquoi je n'envoie plus de message, alors je réfléchis à l'envoyer balader en lui affichant ses 4 vérités.

    Quoiqu'il en soit, depuis mon entrée au lycée, je n'ai pas d'ami, ou du moins des "amis artificiels" (qui paradoxalement ne sont du coup pas des amis).

    J'entre en Première L en septembre, alors peut-être que mes nouvelles rencontres seront intéressantes. Je m'entends mieux avec les filles qu'avec les mecs, donc comme je vais en L, je pense avoir plus de chance de faire de belles rencontres, amies ou plus si affinité ^^

    Mais tout n'est pas réglé. À la rentrée je vais tenter de soigner mon comportement, en étant mature, responsable et facile à vivre avec tout le monde. Je pense que m'entourer majoritairement de filles pourra y être bénéfique. Mais que faire pour les jumelles ? Je vais sûrement continuer à leur parler (nous serons dans la même classe probablement jusqu'au BAC), mais dois-je m'en éloigner le plus possible ou être moins pessimiste ? Que faire si je ne rencontre personne de bien en Première ? En ce moment je suis perdu.

    Merci d'avoir lu, je blablate beaucoup :p

    PS : Le même topic est disponible sur Forum-Ados, c'est normal :)

     
  2. Luna38.

    Luna38. Membre actif

    Inscription:
    24/5/17
    Messages:
    357
    Genre :
    Appréciations:
    +140
    Hey,

    Tu sais quand on débarque dans un nouvel établissement on ne fais pas forcément tout de suite de belle rencontres (vécu).
    On apprends à connaitre les personnes et puis on se rend compte que finalement elles ne nous correspondent pas, ne sont pas si sympathiques qu'elles le paraissaient etc

    Si ça peut te rassurer mon arrivée en première c'est déroulé de la même façon, on était un groupe de nouveau, en cours ça allait à peu près, mais à l'internat j'étais clairement à part, je n'allait pas bien et tout le monde s'en foutait, mais je ne pouvais pas me permettre de rester seule car je n'arrivais pas à m'adapter à l'internat, je pouvais pas me débrouiller a 100% seule (de toute façon difficile d'éviter les gens dans ces conditions).
    Je me souviens qu'une fois j'ai craqué en pleurant devant eux parce que vraiment ça n'allait pas bien pour moi (j'étais nottament inquiète pour ma mère qui se faisait opérer), c'est à peine si un gars m'a vite fait dit un mot d'encouragement, limite les meufs soupiraient.
    Lorsqu'on a refait les chambres, les 2 filles qui étaient avec moi (et dans le groupe des nouveaux) ont fait en sorte de me virée pour que je laisse la place à une de leur pote.
    Tout ça sans jamais me dire les choses clairement évidemment.

    Je me suis donc retrouvé seul. Et puis les choses font que j'ai du débarquer dans une autre chambre ou il y'avait une place de libre (mais avec 2 inconnues), qui sont devenue de très bonnes potes avec qui j'ai eu de bons délires.

    Enfin voila, (désolé je blablate beaucoup aussi), tout ça pour dire que ne t'inquiète pas ça viendra et n'attend plus rien d'elles, même si au moins par politesse tu peux garder contact, mais ne traîne pas avec des gens qui te rabaissent, ça ne t'apportera rien, vaut mieux encore être seule.
     
    #2 Luna38., 19/7/18
    Dernière édition: 20/7/18
    • J'aime 1
  3. Skreen

    Skreen Nouveau membre

    Inscription:
    17/7/18
    Messages:
    19
    Genre :
    Appréciations:
    +21
    Merci pour ta réponse, c'est encourageant :)
     
  4. Zoowie

    Zoowie young hearts
    Admin Discord Premium

    Inscription:
    12/11/16
    Messages:
    1 170
    Genre :
    Appréciations:
    +1 114
    Je suis d'accord avec Luna, tu auras l'occasion de faire des nouvelles rencontres, et je comprends que tu sois déçu de leur comportement et que tu ouvres petit à petit les yeux sur la façon dont ils te traitent.

    Cependant, j'ai l'impression à la lecture de ton post (dis-moi si je me trompe, ça peut être le cas !) que tu n'as jamais tenté de leur communiquer ce que tu ressens. C'est comme si tu étais parti du principe que ces 3 personnes sont censées tout savoir directement, de tes humeurs, de tes besoins, des choses que tu prends mal, des choses que tu voudrais faire de plus avec eux, etc. Et je trouve que ce serait dommage de tirer la conclusion que ce sont de mauvaises personnes pour toi sans même essayer de réparer la chose.

    Est-ce que t'as déjà mis à plat avec les jumelles le fait que leur façon de te parler te blesse ? Est-ce que tu as toi-même proposé de rester un peu plus longtemps après le cinéma ou autre sortie, pour discuter un peu plus ? Peut-être que c'est l'habitude, la routine qui est en train de détruire le lien que tu as avec ces personnes, peut-être que ces personnes-là n'ont pas le réflexe de remettre en cause leur comportement, et parfois il suffit de se prendre la vérité en face pour se rendre compte qu'on fonctionne mal envers quelqu'un.

    Si tu as déjà essayé tout ça, dans ce cas my bad et à nouveau, je rejoins Luna. Si ça n'a pas été essayé une seule fois, je pense que tu gagnerais à le faire, même si ça te parait chiant que ce soit à toi de faire le premier pas. Enfin tu gagnerais à le faire uniquement si tu es attaché à elles. Si pas, eh bien laisse couler et l'avenir te réservera de nouvelles rencontres !
     
    • J'aime 1
    • J'adore 1
  5. Skreen

    Skreen Nouveau membre

    Inscription:
    17/7/18
    Messages:
    19
    Genre :
    Appréciations:
    +21
    Merci pour ta réponse, je comprends ce que tu veux dire. Je pense en parler à M si elle me pose la question de pourquoi je n'envoie plus de message, au moins ça me prouvera qu'elle n'y reste pas indifférente. Sinon j'avancerai.
     
    • J'aime 1
Chargement...