1. Ce site utilise des cookies. En savoir plus.

Gestation Pour Autrui

Discussion dans 'Débats' démarrée par Kiss, 14/11/17.

  1. Kiss

    Kiss Admin
    Admin Discord

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    925
    Genre :
    Appréciations:
    +1 044
    Bonsoir,
    en ce moment le débat sur la GPA se développe légèrement et je viens de remarquer que ce dernier n'a pas été lancé sur le forum.

    La définition :
    "Une femme, appelée mère porteuse ou gestatrice, est inséminée par des embryons, puis est enceinte et accouche d'un enfant qui est remis à la naissance à la personne ou au couple de commanditaires, appelés aussi « parents intentionnels »."

    Débats annexes intéressants :
    - Notre corps nous appartient-il ?
    - L'homoparentalité

    Que pensez-vous de la GPA ?

    Personnellement, j'ai un peu de mal avec le concept.
    Déjà, par rapport aux débats annexes que je viens de citer, je pars du principe que :
    - Notre corps ne nous appartient pas. (déterminisme)
    - L'homoparentalité est normale.

    Pour ce qui est de notre corps, je pars du principe que malheureusement, une femme pauvre aura largement plus tendance à être obligée de louer son corps à une famille d'homosexuels qu'une femme riche. C'est à peu près le même délire qu'on retrouve avec la prostitution.

    Partant de ce principe appliqué à la GPA, j'en conclue qu'il est immoral de légaliser cette dernière, sous peine de se retrouver avec des femmes-objet, ce que j'ai du mal à accepter.

    Quel recours donc, afin que les homosexuels hommes aient accès à la parentalité biologique ? J'aime assez l'idée d'un développement de la fécondation in vitro, qui possède l'avantage d'avoir le même objectif que la GPA sans les inconvénients.

    À vous.
     
    • J'aime 1
  2. Milkéon

    Milkéon Membre actif

    Inscription:
    8/2/17
    Messages:
    324
    Genre :
    Appréciations:
    +200
    Pourrait tu expliquer la fécondation in vitro s'il te plait ?

    La GPA, je trouve pas ça sain, parce que je pense que les mères porteuses peuvent développer les mêmes symptômes après le don de l'enfant qu'une femme qui perd l'enfant avant la naissance (fausse couche) ou après la naissance (mort né) et les symptômes c'est tout simplement le vide, le manque de l'enfant qui ne pourra être comblé que par un autre enfant, alors les films ou "l'amie fait mère porteuse pour ces deux amis gays" j'y croit pas trop.
     
  3. LaurineUsagi

    LaurineUsagi Membre actif

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    345
    Genre :
    Appréciations:
    +171
    Salut,

    Alors comme je te l'ai dit en vocal je suis pas super bien renseignée sur le sujet et je suis pas très douée pour débattre non plus.

    Mais pour moi la GPA à ses inconvénients comme toute chose. Forcément qu'une femme pauvre va par tout les moyens essayer de se faire de l'argent et donc, elle sera tentée plus facilement de se prostituer ou d'utiliser dans ce cas la GPA. Mais le problème ne vient pas de la GPA en elle même. C'est un autre sujet sur l'injustice sociale qu'on beaucoup de personnes. Les riches restent riches les pauvres restent pauvres.
    Pour moi la GPA est un nouveau moyen pour les couples homosexuels de pouvoir avoir un enfants qui est clean et légale.
    Et je ne suis pas d'accord avec le terme "femme-objet" je comprends ce que tu veux dire mais je pense qu'une femme qui porte l'enfant pour un couple n'est pas un objet mais plus une aide.



    J'aimerais aussi que tu nous en parle et que tu développes ton idée car un moyen "sans inconvénient" pour moi n'existe pas.


    Je suis asses d'accord avec ce que tu dis. Mais dans ces cas là il suffit de bien mettre au courant la femme qui se propose comme mère porteuse et de lui en expliquer les risques. Si elle décide de le faire alors elle est consciente des risques. Elle a donc fait son choix.

    Désolée par avance si il y a des fautes.
     
  4. Kiss

    Kiss Admin
    Admin Discord

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    925
    Genre :
    Appréciations:
    +1 044
    Actuellement l'idée c'est comme pour la PMA sauf qu'on insémine pas dans l'utérus de la femme directement.
    Au préalable on va faire se rencontrer l'ovule et le spermatozoïde de manière optimisée dans une éprouvette.
    Cependant, au bout d'un moment, l’embryon est transféré dans un utérus.
    On peut imaginer des recherches dans le futur afin de minimiser ce temps dans l'utérus et, peut-être, le supprimer.
    Pas de mères porteuses avec ça.

    Effectivement le problème ce n'est pas la GPA. Mais en l'occurrence, l'idée c'est d'être pour ou contre la GPA là tout de suite. Et là tout de suite, ça risque de vite virer en prostitution du corps.
    Ce qu'il faut c'est protéger les jeunes femmes qui risquent de se retrouver dans la galère d'avoir des syndromes assez graves post-accouchement juste parce qu'elles sont pauvres.

    Si les femmes riches ne pratiquent pas la GPA en tant que porteuse, c'est bien que le concept est plutôt pénible et il faut donc l'éviter à ces femmes pauvres.
     
  5. Reise

    Reise Membre actif

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    302
    Appréciations:
    +204
    Les troubles psychologiques résultants sont en général assez mineurs, Javda et al. (2003) ou du moins les choses vont en général bien, Van den Akker (2010).

    Objet on sait pas mais elle n'ont sûrement pas l'avantage.
    Notamment en GPA altruiste, Rammohan et al. (2016).

    Le taux de fécondité en France est me semble-t-il assez haut pour que le gouvernement n'ait pas à venir en aide aux couples dans ce genre de cas.

    Aurais-tu une source s'il te plaît?

    Les spermatozoïdes c'est surfait.
     
    • J'aime 1
  6. Reise

    Reise Membre actif

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    302
    Appréciations:
    +204
    Contrôle des populations. Un pays avec un taux extrêmement bas engagera naturellement des politiques de procréation, des mesures allant dans ce sens si tu préfères.
    De toute façon je suis sceptique à l'idée que l'État ait à payer ce genre de chose en général.

    Je vois. Mais comment la qualité du sperme est-elle mesurée? Y'a t-il des données disponibles? Des études chiffrées étudiant des liens de cause à effet?
     
  7. Reise

    Reise Membre actif

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    302
    Appréciations:
    +204
    Up. Parce que c'est un bon sujet.

    Sinon pour ceux qui veulent que la GPA reste interdite vous proposez quoi pour palier à tous les vides juridiques et aux pratiques spécifiques tel que le "commerce" de GPA à l'international?

    Parce qu'en fait en France l'interdiction de la GPA au niveau légal c'est ça :

    Article 16-7 du Code Civil :
    "Toute convention portant sur la procréation ou la gestation pour le compte d'autrui est nulle."

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.



    Alors la cours de cassation a bien déterminé en 2011 qu'une naissance à l'étranger ne voulait pas dire délivrance de l'état civil français pour la GPA*, cependant ladite GPA si réalisée dans un pays où elle est autorisée n'entrave en rien une potentielle procédure d'adoption ultérieure en France, ça a notamment été le verdict rendu par la même Cour de Cassation cette année**.

    *

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.



    S'agissant de la maternité pour autrui, elle est prohibée par l'

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.

    . Sur ce fondement, la Cour de cassation a jugé qu'un acte de naissance étranger ne peut pas servir à la délivrance d'un acte d'état civil français au motif qu'il repose sur la contrariété à l'ordre public international français (Cass. civ. 1re, 6 avril 2011, R. p. 400, Bulletin civil I, n° 72).

    **

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.



    Ce texte est un gros pavé juridique et qu'il serait difficile de citer avec pertinence, mais basiquement ici un couple de français a réalisé une GPA en Californie, où la pratique est parfaitement légale, et a demandé la retranscription des actes de naissance à l'état civil français. Y'a eu du ping pong mais basiquement la Cour de Cassation a jugé qu'en l'état que les actes de naissance réalisés en Californie étaient en conformité avec la loi de cet état il suffisait juste de prouver la paternité biologique pour que le ou les enfants soient inscrit à l'état civil français.

    On retrouve ce verdict sur le site même de la Cour de Cassation, avec des explications peut-être plus digérables :

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.

     
Chargement...