1. Ce site utilise des cookies. En savoir plus.

Fake news: Vers une régularisation efficace ?

Discussion dans 'Débats' démarrée par Arthychaud, 4/1/18.

  1. Arthychaud

    Arthychaud Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    542
    Médias:
    2
    Genre :
    Appréciations:
    +387

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.



    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.



    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.



    Je l'admet la dernière demeure assez amusante, mais le sujet n'en est pas moins sérieux.

    Avec l'accès quasi sans limite d'internet, la diffusion de fausses informations (fake news) est devenue banales de nos jours.
    Si pour certains, la vérifications des sources, des circonstances, et autres éléments demeurent naturelles, pour d'autres le titre d'un article suffit amplement.


    Mais revenons à l'actualité: Lors de ses vœux du nouvel an, Emmanuel Macron a annoncé présenter très prochainement un projet de loi pour lutter contre la diffusion de fausses informations.

    Pour l'instant le sujet reste incomplet du fait que cette loi n'ai été qu'énoncée par le président.
    Cependant un élément apparaît déjà:

    -Question de la liberté d'expression:
    La régularisation des fake news par cette loi influera-t-elle directement la liberté de la presse et de la diffusion ?

    Marine Le Pen a été la première a dénoncer ce projet sur twitter:

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.




    Bref je vous aiguille pour commencer à débattre sur le sujet:


    Pensez vous qu'une telle loi est nécessaire ?
    Que pensez vous de la question de la liberté d'expression ?


    Enfin si vous avez pas la flemme d'écrire des lignes:

    Comment penseriez vous que cette loi prendrait forme ? Comment la régularisation se ferait-elle ? Qui sera sanctionné (diffuseurs inconscients et/ou sites web affligeants) ?

    A vos clavier !
     
    #1 Arthychaud, 4/1/18
    Dernière édition: 4/1/18
    • J'aime 1
  2. Reise

    Reise Membre actif

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    302
    Appréciations:
    +191
    Il n'est décemment pas possible de mettre en place un organe de contrôle de la presse chargé de dire si telle ou tell chose est ok ou non.

    Le problème majeur de la diffusion des fake news c'est que de nombreux sites d'informations (qu'ils soient apparentés à des journaux reconnus ou non) ne font pas assez de recherche sur la source des dites informations. On voit très souvent que des articles de presse en ligne sont de banales réécritures (voire même parfois littéralement des copier/coller) d'articles issus d'autres sites. Hygiène Mentale avait d'ailleurs fait une très bonne vidéo (voire même plusieurs) sur comment un fait banal pouvait être remodelé en fausse info choc.

    Si une loi contre les fake news devait être mise en place elle prendrait sûrement la forme d'une série de potentielles amendes pour les sites commettant la faute. Mais sanctionner ça implique avoir des cibles régularisées, on pourra difficilement mettre une amende à Jean-Charles Bourquin, par exemple.

    Et même si on cible une entité comme Le Monde, sanctionner va être difficile. des journaux comme celui-la se rattrapent souvent par la suite, dans un article dédié.
    Comment déterminer si une information est fausse d'ailleurs? Si l'existence d'une tempête peut être vite attestée il n'en est pas pareil pour des données statistiques.
     
    • J'aime 1
  3. Rémus

    Rémus Nouveau membre

    Inscription:
    9/12/17
    Messages:
    25
    Genre :
    Appréciations:
    +16
    Pensez vous qu'une telle loi est nécessaire ?
    Oui, il est honteux que les médias ne soit pas une source fiable !

    Que pensez vous de la question de la liberté d'expression ?
    Expression de quoi exactement ? De fausses informations déblatéré pour de l'argent ?

    Je voudrait souligner que c'est quand même étonnant que ce soit notre chère Marine Lepen qui nous en fait un scandale, elle qui utilise de fausses informations pour décrédibiliser ses adversaires....
     
  4. Jds

    Jds Team Discord
    Discord

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    421
    Médias:
    22
    Genre :
    Appréciations:
    +462
    Je ne pense pas vraiment que cette loi soit nécessaire, c'est comme donner un fruit, représentant la loi, alors qu'on peut planter une graine, représentant l'esprit critique.
    A travers cette petite comparaison je cherche à dire que cette loi n'est pas nécessaire si l'esprit critique est aiguisé, pourquoi créer une loi et empêcher ?

    Une loi n'est pas nécessaire, elle est la conséquence d'un élément contraignant, en tout cas, c'est ce que je perçois dans ces circonstances.
    Donc, pourquoi empêcher la présence de cet élément contraignant et pourquoi n'est pas posée la question suivante : "Qu'est-ce qui fait que cet élément soit contraignant ?" ?

    Par "élément contraignant" j'entends un élément qui représente un obstacle, à l'accès à la réelle information, qui en empêche l'accès.

    Ce qui fait donc que les fake news soient embêtantes est le fait que des gens y croient, mais alors pourquoi y croient-ils ?
    Il peut donc y avoir plusieurs facteurs :
    - Un manque de prise de recul, d'esprit critique.
    - Une confiance envers l'émetteur de l'information.
    - L'information va dans notre sens : Biais de confirmation.
    - Et cetera.

    Bien sûr cela n'est pas exhaustif.

    Pour ce qui est de la liberté d'expression, je pense qu'elle devrait rester présente, mais effectivement ça peut être dangereux si il n'y a pas d'esprit critique de l'autre côté.
    Je vais donc reprendre ce qu'a dit @Reise :
    La liberté d'expression permettrait donc d'éviter les erreurs, en en faisant, et ces erreurs serviraient d'exemples, mais bon, là je pense que je commence à devenir peu compréhensible..

    Ce soir j'ai du mal moi. :nomouth:
     
  5. ISMA DEATH

    ISMA DEATH Nouveau membre

    Inscription:
    2/12/17
    Messages:
    26
    Genre :
    Appréciations:
    +7
    Bonsoir,

    Il faut savoir que fondamentalement le journalisme n'a absolument pas pour ultime but de totalement informer, de porter une critique dite objective ou de rapporter des faits réels et véridiques à la masse de sorte qu'elle puisse les appréhender librement.
    Voyez simplement les Acta Diurna où lorsque Jules César voulut informer humblement le peuple des décisions prises au Sénat, cette décision s'est faîte annuler directement par Auguste ! Auguste ne voulut point informer le peuple de ces décisions politiques prises car il ne souhaitait absolument pas en divulguer les secrets [...] il décida donc d'imposer un travail journalistique sélectif, or n'avons-nous pas dans notre époque des femmes et des hommes un peu trop optimistes affirmant, main sur le cœur, que le journalisme a toujours eu pour unique but d'informer de manière totalement véridique l'ensemble de la population ? Mais alors pourquoi n'est-ce donc pas le cas concernant les premières apparitions du travail journalistique ? Certains d'entre-vous m'objecteront de manière assez stupide que dans la période de la Rome Antique, les différentes classes de la société romaine particulièrement les Nobilitas qui regroupaient les membres les plus importants de l’aristocratie civique souhaitaient impérativement garder la masse dans l’ignorance la plus totale et que logiquement, ils se devaient de réagir de cette façon, mais qu'au XXIe siècle, ces pratiques funestes ne sont plus de coutume : cela est catégoriquement faux.

    Nous sommes passés de média de masse aristocratique et en utilisant le terme "aristocratique" j'entends bien par là les puissances politiques dominantes à des médias de masse purement ploutocratique contrôlés uniquement par les patrons des grandes filiales industrielles, on parle donc de "Oligarchy's Media". Aux Etats-Unis, nous avons par exemple, de nombreuses compagnies industrielles qui contrôlent près de 90% des médias de masse tel que The Walt Disney Compagny, Comsat, 21st Century Fox etc ... mais encore une fois, le journalisme ne se doit-il pas d'être totalement objectif ? Pourtant, lorsque ces grands groupes médiatiques censés normalement informer le peuple appartiennent à de richissime industrie qui répriment eux-mêmes la société : le journalisme devient alors formellement (puisque fondamentalement il l'est déjà) un outil de ruse qui permet simplement de jouer de l'attention et de l'ignorance des masses pour éviter que le peuple puisse se concentrer sur ceux qui manient le capital c'est ainsi qu'en 1922, John Hylan, Maire de New York à cette époque disait : "Ces Banquiers Internationaux et les intérêts de Rockefeller-Standar Oil [...] contrôlent la majorité des journaux et des magazines de ce pays. Ils utilisent leurs colonnes pour obliger à soumettre ou à se démettre les responsables publics qui refusent d'obéir aux ordres de ces cliques puissantes corrompues qui composent le gouvernement invisible".

    Mais bien que le débat ne soit pas vraiment axé sur la fiabilité des médias, je me devais de répondre, tout naturellement, aux optimistes qui pensent que les médias sont ou ont été des sources fiables comme Time Alyster et qui jugent donc cette stupide loi comme nécessaire, m'enfin peu importe.

    En ce qui concerne cette fameuse loi, je pense qu'elle est totalement inutile pour la simple et bonne raison que l'ensemble des organismes journalistiques ainsi qu'une bonne majorité du peuple français (je l'espère) est déjà informé de l'ensemble des décrets qui régissent les journalistes, les journaux ainsi que le travail journalistique en lui même comme par exemple la Charte de déontologie de Munich comportant les 10 fameux devoirs à respecter. De surcroît, je pense très sincèrement que cette loi pourrait très bien être instrumentaliser par les gouvernements en place de sorte qu'ils puissent faire l’éloge de leur gouvernance et tenter d'escamoter l'ensemble des articles qui vont à leur encontre. Je tiens d'ailleurs à rajouter qu'il existe déjà des lois qui vont à l'encontre de ces fausses informations tel que la loi de 1881 qui condamne l'auteur d'une fausse information à 45 000 euros : j'en conclus que le gouvernement n'essaye finalement que de s'armer d'un arsenal pénal pour fustiger tout journaliste ou journal qui a l'audace de critiquer le gouvernement en place !

    M'enfin peu importe, Macron est bien trop stupide pour contrôler la masse, je devrais sincèrement songer à devenir Monarque.

    Je vais dormir ...
     
    #5 ISMA DEATH, 7/1/18
    Dernière édition: 7/1/18
  6. Kiss

    Kiss Admin
    Admin Discord

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    888
    Genre :
    Appréciations:
    +947
    Et si on apprenait simplement aux gens à faire attention aux fake news, et si on leur enseignait l'esprit critique ?
    C'est ce qui est fait à certains endroits pour tester, les résultats sont plutôt très bons.
     
    • J'aime 2
    • Merci 1
  7. Rémus

    Rémus Nouveau membre

    Inscription:
    9/12/17
    Messages:
    25
    Genre :
    Appréciations:
    +16
    Macrons ne vise pas les fausses informations, mais les fausses information qui ont pour but de décrédibiliser et d'être faux.
    Les Fake News resteront, de plus, l'esprit critique, c'est bien au delà de ça.

    "Définition d'esprit critique. L'esprit critique est une attitude intellectuelle qui consiste à n'accepter pour vraie ou réelle aucune affirmation ou information sans l'examiner attentivement au moyen de la raison, sans se documenter à son sujet et sans la soumettre à l'épreuve de la démonstration."

    Je ne pense pas que cette lois empêche l'esprit critique, loin de là.
    Il est impossible d'annihiler les informations fausses, ne vous inquiétez pas.
    De plus, je rappelle que certaines Fake News ont pris beaucoup trop d'ampleur pour être vu comme tel.
    Les mails d'Hilary et la vague de Fake News sur Macrons ont été un bon exemple.
     
    #7 Rémus, 11/1/18
    Dernière édition: 11/1/18
  8. ISMA DEATH

    ISMA DEATH Nouveau membre

    Inscription:
    2/12/17
    Messages:
    26
    Genre :
    Appréciations:
    +7
    Ave,

    Il ne s'agit pas seulement d'éduquer le peuple de telle sorte qu'elle puisse discerner les fausses informations, cela ne servira absolument à rien car ce n'est malheureusement pas elle qui est fautive de cela mais bien les médias qui souhaitent transmettre du contenu sensationnaliste à des fins économiques et à l'échelle planétaire : si un assassin rôde dans les rues de Paris, allons-nous tenter de l'arrêter ou de le laisser en liberté en apprenant à l'ensemble des parisiens comment faut-il se défendre face à un assassin armé ?
    Quant à l'esprit critique, je ne suis pas très sûr que l'ensemble du peuple soit doté d'un esprit très cartésien pour pouvoir apprendre la manière dont il faut convenablement douter et critiquer objectivement certaines questions médiatiques, j'attends tout naturellement vos exemples.
    De surcroît, ce que je trouve d'extrêmement sidérant c'est l'utilisation du pronom indéfini '' on '' car en définitive qui se chargera d'éduquer le peuple à raisonner de cette manière ? Qui se chargera de financer ce système éducatif ? Mais surtout qui aura l'audace de s'auto-proclamer comme détenteur de la vérité ultime partant de la capacité de dire ce qui est faux ou vrai ?
    Laissons le peuple agir de façon naturelle car cet encadrement éducatif que vous proposez et ces lois que proposent l'état montrent finalement à quel point le gouvernement et certains individus n'ont absolument pas confiance aux peuples.
     
  9. Maryland

    Maryland Membre

    Inscription:
    10/1/18
    Messages:
    93
    Genre :
    Appréciations:
    +87
    @ISMA DEATH je crois bien qu'il est plus simple d'apprendre aux gens à réagir correctement au flux d'informations qu'ils reçoivent, plutôt que de s'en prendre aux médias souvent corrompus et sensationnalistes.
    Justement apprendre aux gens à ne pas diffuser n'importe quoi sans regarder les sources, leur enseigner l'argumentation de leur point de vue et l' etayage de ce dernier grâce à des faits avérés ça serait prendre le problème à la racine
    Les médias auraient de moins en moins d'intérêt à diffuser des articles "sensation" car ils ne trouveraient plus leur public. Si ces fake news existent et marchent si bien actuellement c'est car il y a des poissons qui mordent, mais si on diminue le nombre de poissons ce n'est plus la peine de continuer à pêcher
     
    • J'aime 1
  10. ISMA DEATH

    ISMA DEATH Nouveau membre

    Inscription:
    2/12/17
    Messages:
    26
    Genre :
    Appréciations:
    +7
    Vous n'avez fait que développer la solution déjà proposée par Kiss sans trop prendre mon argumentaire dans l'ensemble mais cela m'est complètement égal.

    Il est bien plus difficile de conditionner et d'éduquer l'ensemble de la société déjà régit par ce désir stupide de sensationnalisme qu'imposer par exemple aux différents réseaux sociaux de contrôler les différentes informations divulguées au sein de leur plateforme car l'un des vecteurs principaux de ces divulgations et de l'amplification de leur résonance sont bien ces derniers.
    Cette manière de définir votre solution atteste à quel point certains individus ont une conception de la réalité assez candide : vous pensez qu'un individu qui a acheté un journal ou qui lit un article en ligne va se poser des questions concernant la source de ces informations émises, de leur fiabilité et décidera tout naturellement d'en vérifier le contenu après une dure journée de travail ? Ne pensez-vous pas, en définitive, que vérifier les informations, vérifier l'objectivité ainsi que les sources des articles devraient être le rôle de ceux qui se proclament comme étant journaliste ainsi que de ceux qui justement font leurs propres articles d'après la Charte de Munich ? Or, au sein d'une société accélérée comme la notre, chaque individu n'est pas forcément doté cette capacité cartésienne à critiquer convenablement les choses, de jouer ce rôle et encore moins de temps pour pouvoir le faire.

    Néanmoins, je ne défends ni votre idée ni la mienne qui me permettait simplement de montrer à tel point elle est bien plus utile que la votre. J'estime que lutter contre les fausses informations (comme si les vrais informations existaient) de manière éducative comme judiciaire reviendrait finalement à s'opposer à la liberté de croire et à la liberté d'expression de chacun : nul possède le droit de d'interférer sur le droit des autres, laissons donc le peuple agir tel qu'il le souhaite.
    Pour continuer votre allégorie de manière ironique, laissons librement les pêcheurs faire en sorte que les poissons mordent, laissons les choses se faire naturellement, car de toute évidence il ne restera que des poissons habiles qui ont hérité de la capacité de contrer et de résister à cet appât, les pêcheurs disparaîtront alors définitivement : c'est la sélection naturelle :smilingimp:.
     
    #10 ISMA DEATH, 12/1/18
    Dernière édition: 13/1/18
  11. Ethereal

    Ethereal Anim
    Anim Discord

    Inscription:
    16/11/16
    Messages:
    576
    Genre :
    Appréciations:
    +593
    Sur le papier, ce n'est pas une mauvaise idée de vouloir éviter les fake news. Seulement dans les faits ça revient à dire qui est un bon journal, qui donne de bonnes infos, et aiguiller qui croire. Ce serait une façon détournée de museler la presse. Et pour ça je suis moyennement chaud.
     
    • Merci 1
Chargement...