1. Ce site utilise des cookies. En savoir plus.

Années 80

Discussion dans 'Débats' démarrée par Roi2Pic, 18/1/18.

  1. Roi2Pic

    Roi2Pic Membre

    Inscription:
    29/11/16
    Messages:
    74
    Médias:
    1
    Genre :
    Appréciations:
    +35
    Je suis fasciné par les années 70/80, que je trouve super intéressantes d'un point de vue culturel.
    Entre les films, la musique, la technologie, l'ambiance "générale" même si il n'y a pas à généraliser.

    J'aurai bien aimé vivre pendant cette période, peut-être que je m'y serai senti plus à ma place. J'ai l'impression que le monde devient de plus en plus violent, et je ressens surtout ça dans la culture. Les musiques sont de plus en plus violentes (je parle des mots et non pas de l'imagerie), de plus en plus de violence dans les films, etc.
    En ville, les gens semblent vides, dans les transports en commun, tout le monde regarde tout le monde sans réagir, tout le monde fait la gueule.
    Je ne dis pas que tout ça n'arrivait pas avant, mais plus le temps passe, plus je ressens ça.

    Les gens n'ont plus de rêves, semblent tous déprimés, comme si ils "subissaient" les choses. Encore une fois, je généralise beaucoup, mais c'est vraiment l'impression que j'en ressort.

    Les années 1980 étaient des années d'espoir, de rêve, de nouveautés, mais sans excès. Aujourd'hui, le monde est interconnecté (internet, médias sociaux, smartphones..), et les gens n'ont jamais été aussi distants entre eux. On peut passer à côté de la même personne pendant 3 ans et être plus proche d'une personne rencontrée sur Internet qui habite à l'autre bout de la France.

    Après, de nombreuses choses se sont améliorées depuis ces années là, comme le mariage gay, qui a été adopté récemment.
    Mais j'ai sans cesse cette image en tête, des gens entreprenants, heureux et rêveurs, qui voulaient profiter de la vie, sans superflus. Les musiques entraînantes, de nombreux styles ont émergées dans ces années et sont encore très écoutées aujourd'hui.

    Qu'en pensez-vous ?
     
    • J'adore 2
  2. Kiss

    Kiss Admin
    Admin Discord

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    916
    Genre :
    Appréciations:
    +1 004
    Ça répond à tout :
     
    • J'aime 3
  3. Roi2Pic

    Roi2Pic Membre

    Inscription:
    29/11/16
    Messages:
    74
    Médias:
    1
    Genre :
    Appréciations:
    +35
    Très intéressant, je voyais pas ça comme ça
     
  4. Jesus was here

    Jesus was here Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    885
    Genre :
    Appréciations:
    +573
    Alors faux.
    Le monde parait + violent car on donne une place beaucoup + importance à la violence aujourd'hui.

    =
    Lien =

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.



    + Nous vivons aussi en ce moment la plus longue période de paix entre grandes nations depuis l'Empire Romain.

    Ah car avant on se faisait tous la bise dans les transports?
    Le cliché du "les gens sont tous sur leur téléphone et s'ignorent " alors que bon, avant on faisait pareil avec un livre et un journal.
    Moins de monde dans les transports? Je t'invite à prendre le RER A chaque matin

    Ba moi je trouve cela bien en fait.
    Chacun d'entre nous peut devenir "quelqu'un" dans la société.

    On ne tait plus les gros scandales grâce à Internet.
    Demain si tu as de l'energie et du talent, tu prends ta caméra tu te filme et tu peux te faire reconnaitre pour alors qu'avant? Interrogation.

    Perso quand j'imagine les années 80, sans carte UGC.
    Je suis tellement heureux du monde d'aujourd'hui.
    La culture accessible pour tous.
    Le prolo peut s'interesser facilement à des univers qui lui été fermé avant.

    Le classique, le 7 e art.
    Tout cela grâce à internet.

    Bref. Chacun son avis mais je n'envie rien à ces années.
     
  5. Roi2Pic

    Roi2Pic Membre

    Inscription:
    29/11/16
    Messages:
    74
    Médias:
    1
    Genre :
    Appréciations:
    +35
    Alors, j'ai jamais dit ça, dans mon message je précise même que plus le temps passe, plus je ressens ça. Je t'invite à relire ce passage. N'ayant pas vécu dans les années 80, je ne peux pas en témoigner, je dis juste qu'actuellement c'est le cas.
    Et je ne comprends pas pourquoi tu parle de moins de monde dans les transports?
    Et pas besoin de prendre le RER A pour s'en rendre compte au passage, je suis de Toulouse et c'est la même chose chaque matin.

    Après, je suis d'accord avec toi sur les autres points. Mais malgré ça, il ne faut pas nier que les gens semblent de plus en plus tristes aujourd'hui.
    Peut être que toutes ces idées proviennent des médias qui passent leur temps à rabâcher les mauvaises nouvelles sans considérer les bonnes.
    Je suis allé sur les liens que tu as envoyé, et en regardant les infos tous les soirs, je n'ai jamais entendu parler de ça.

    Chacun son avis, oui, mais je trouve ça important de débattre.
     
    • J'adore 1
  6. BeerHappy

    BeerHappy Membre chevronné

    Inscription:
    23/11/16
    Messages:
    570
    Appréciations:
    +402
    Les jeunes qui "rêvent" d'être dans une époque à laquelle ils étaient pas nés je comprend pas ?
     
    • J'aime 1
  7. Chouette Noire

    Chouette Noire Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    519
    Médias:
    16
    Genre :
    Appréciations:
    +470
    Contrairement à ce que l'on peut souvent penser, les rêves existent encore et tendent à se concrétiser. L'exemple de Notre-Dame des Landes, mais ça n'est pas le seul, te le montre par exemple.
    J'ai même tendance à penser que notre génération est plus politisée que celle des années 90 par exemple.

    Ca me fait penser à des gens de mon entourage qui se plaignent que rien ne bouge, que eux, "à leur époque, ça bougeait plus, ça se révoltait", mais qui crient au scandale dès que trois caisses de flic crament, que NDDL n'est pas évacuée "parce que les gens ont voté !" ou que deux vitrines de banques sont détruites.

    Puis bon, les années 70, c'était il y a 50 ans maintenant. Le monde a changé.
     
  8. Hydrox

    Hydrox Modo Incorruptible
    Modo Premium

    Inscription:
    12/11/16
    Messages:
    416
    Médias:
    13
    Genre :
    Appréciations:
    +324
    Cela me surprend pas. Demandes à tes parents, qui y ont vécus, ce qu'ils préfèrent comme époque.
     
    #8 Hydrox, 19/1/18
    Dernière édition: 19/1/18
    • J'aime 2
  9. Jesus was here

    Jesus was here Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    885
    Genre :
    Appréciations:
    +573
    Je trouve pas perso. Je vois pas tant de malheur
    Comment mesurer le bonheur?
    On va prendre le suicide par exemple.

    En trente ans, de 1968 à 1998, les décès par suicide, tous âges confondus, sont passés de 1,79 à 2,13 pour 10 000 habitants
    Donc evolution du nombre de suicide sur la période cité.

    De 1968 à 1976, date à laquelle le taux de suicide atteignait 1,89, sa croissance a été faible. De 1976 à 1985, au contraire, ce taux a fortement augmenté, de près de 40 %

    + précis que la première stats.

    Depuis 1993 , la tendance est à la baisse modérée.

    Néanmoins. Je ne vais pas m'avancer pour justifier mon propos. C'est un exemple pas assez significatif
     
Chargement...