1. Ce site utilise des cookies. En savoir plus.

A quoi pensez-vous en ce moment ?

Discussion dans 'Bar' démarrée par Zoowie, 12/11/16.

  1. NewMe

    NewMe Membre

    Inscription:
    12/7/17
    Messages:
    86
    Appréciations:
    +61
    Pas prête pour que tu reviennes.
    Le plus dure dans la solitude, c'est de ne pas ressentir le bien fait de relations sociales ? Ou le fait d'être confronté à soi ?
    Y'a certainement pas de réponse à ça. Ces deux facettes de la solitude ne sont pas joyeuses à ressentir. Mais elles vont si bien de paire pourtant...

    Pas prête à ressentir ça de nouveau.

    Ça m'arrive si souvent actuellement, que même lorsque cette sensation n'est pas là, j'en viens à me demander quand est-ce qu'elle viendra rendre visite à mon être...
    Si ce n'est pas triste ça...
    -------------
    Emportée par le vent. Si bien le corps que l'esprit. Transportée ailleurs. Par ce vent si puissant.

    Au lieu de quoi ? le bruit assourdissant de la sonnerie.

    Envie de marcher. M'éloigner du bruit, des gens. Marcher. Dans le froid. La réalité qui disparaît petit à petit. L'environnement qui apparaît plus floue soudainement. L'esprit divague, et tu te mets à penser que tu es dans un rêve.
    Plus qu'une question de temps, d'heures.

    Froid qui paralyse presque nos membres.
    Froid qui fatigue.

    Ce vent, si bon, si fort.
    Le bruit continuel qu'il provoque à la rencontre d'arbres. C'est bon. Ça t'accompagne.
    T'as beau être seul.e, le vent est là lui, il te tient compagnie. Un compagnon, bien qu'inhumain, mais qui dégagent une énergie telle, qu'elle te laisse à croire qu'elle t'enveloppe, t’enlace et te pénètre, dans la peau, dans tes sens. C'est si bon.
    Tout au long de ton escapade, le vent t'accompagne. Il est là lui.
     
    #3046 NewMe, 14/5/18
    Dernière édition: 14/5/18
    • J'aime 1
  2. Bâtisseur

    Bâtisseur Membre

    Inscription:
    10/5/18
    Messages:
    62
    Genre :
    Appréciations:
    +49
    Le temps n'existe pas réellement, seul le présent et l'enracinement de l'Être comptent, et c'est que maintenant que je m'en rends compte...comment lire un simple livre a pu me réveiller ? C'est comme si petit-à-petit, les verrous sautaient et que l'énergie universelle et le ressenti du corps venaient offrir la plus puissante signification à l'existence, et ce sans filtre : joie, chaos, tristesse, recherche, dureté, vide, soleil, sables, extase, violence...tout ça, pleinement accepté, au fur et à mesure, et avec tant d'éclairage intérieur, splendide et obscur à la fois, mais réellement "intégral" et exaltant. Nous sommes tellement dépassé en vérité...
    Comme de multiples explosions de couleurs, de perceptions, de ressentis décuplés. Sentir le vent qui appelle l'intrigue, les gens dans l'éternel RER de la démence, l'herbe mouillée, le tumulte fou et déshumanisé de la Défense, les feuilles verdâtres d'une symbiose ancestrale, la cruauté du trottoir...tout est Là, tout semble relié
    Je suis, et c'est dingue, mais on dirait qu'il y a beaucoup plus à explorer, si ce n'est infiniment
    ----
    Est-ce que ma manière de m'exprimer ne serait pas trop complexe ? Trop "bordélique" ? Pourtant je ne peux pas vivre sans ce surréalisme perpétuel, cet existentialisme qui a élu résidence en moi et qui me pousse à l'interrogation infinie quand aux ressentis et aux concepts de ce monde...il me suffit de sortir de chez moi pour penser, ressentir l'énergie universelle, contempler les gens avec attention, leur démarche.
    Il y a tellement plus que la matérialité, il y a l'exaltation de l'Âme, la puissance de ce monde, que je ressens dans tout mon corps quand je parviens à suffisamment me concentrer...comment pourrais-je le décrire avec un autre vocabulaire que celui du fantasque et de l'étrange ? Je ne le veux même pas.
    J'adore ressentir la joie, le chaos, le soleil, la pluie, mais je ne peux réceptionner tout cela sans y être ultra-sensible car c'est ma manière de me sentir enraciné, en lien avec le vrai, l'authentique, l'espace et le vide...
    Je veux écrire des centaines de récits déjantés, sans histoire claire, si ce n'est celle du ressenti, de la puissance spirituelle, aux milles couleurs...
    Pourquoi les gens ne sont pas éveillés spirituellement ? La vie n'est pas tout le temps facile je le conçois bien, mais pourquoi la connerie enveloppe ce monde et le corrompt ? L'exploration et la plongée dans son intérieur intégral sont remplacé par la politique politicienne et l'utra-financiarisation ambiante. La volonté de ne faire qu'un avec ses objets et la nature est remplacé par un capitalisme débridé qui pue une pestilence aveuglante, laquelle perce avec violence des cieux eux-même pollués par la production pour toujours plus de thunes et toujours moins d'humanisme.
    Pourquoi, cette société puante et difforme, comédie de l'abject et des "choses", comme le dirait Perec, me fascine car je la vois comme une enveloppe au fonctionnement détraqué.
     
    #3047 Bâtisseur, 14/5/18
    Dernière édition: 15/5/18
    • J'aime 1
  3. Lake Wisdom

    Lake Wisdom Légende

    Inscription:
    17/2/17
    Messages:
    1 748
    Médias:
    3
    Genre :
    Appréciations:
    +1 132
    Hâte d'être à cet aprem :) et ce service est vraiment débile '-'
    Lake Wisdom
     
  4. Yurika0214

    Yurika0214 Nouveau membre

    Inscription:
    23/4/17
    Messages:
    40
    Genre :
    Appréciations:
    +9
    Que de la douleur, j'arrive plus a penser a rien d'autre qu'a ma douleur, ma peur et lui... j'arrête pas de penser a lui.... dès que je vois un couple, ou que j'entends une chanson, que je lis un livre... je pense qu'a ça et ça me rend folle, pour la 6ème fois cette semaine je pleure devant mes cours, pendant que mes parents ne sont pas là, et que je me fais mal pour essayer d'aller mieux....
     
  5. Bâtisseur

    Bâtisseur Membre

    Inscription:
    10/5/18
    Messages:
    62
    Genre :
    Appréciations:
    +49
    Je comprends pas trop là...j'adorerais rencontrer des gens à la fac, parler avec eux, m'amuser et tout, mais on dirait que j'ai toujours peur d'aller vers les autres, je ne sais même pas comment faire durer une amitié au delà de la première discussion dans la majorité des cas...Ca me rend pas triste évidemment, mais ça me déçoit car j'aimerais vraiment profiter de mes années d'étudiants et actuellement j'en profite que très moyennement socialement. Rien que le fait d'entrer dans un amphi sans un pote me stresse, comme si on me regardait différemment. Peut-être que ça ira mieux en L2, mon éveil spirituel me fait beaucoup changer dans le relationnel et les interactions, et avec un peu de chance, je pourrais y arriver, je voudrais tellement quoi...
     
    • J'aime 2
  6. OrigamiSan

    OrigamiSan Membre

    Inscription:
    14/5/18
    Messages:
    77
    Médias:
    3
    Appréciations:
    +19
    Je pense fortement à ce que je vais manger ce midi ! Tout un case tête pour trouver des idées innovante à mettre dans son assiette !
     
  7. Bâtisseur

    Bâtisseur Membre

    Inscription:
    10/5/18
    Messages:
    62
    Genre :
    Appréciations:
    +49
    La tête qui tourne sans raison, les sentiments qui s'entremêlent, l'impression à la fois d'être si heureux et d'être si seul, d'être fluide et naturel dans les paroles et les actes. On dirait que j'étais jadis constitué de mouvements et de pensées obsolètes et synonyme de dureté à mon encontre, d'une absence de fusion avec moi-même.
    Toute compréhension m'échappe, il n'y a que le présent, et Zweitonegoismus de C418, et le silence, et la grisaille dehors, et une forme d'exaltation contrastée et mystérieuse.
    Toute compréhension est vaine ?
     
  8. Kawasemi

    Kawasemi Modo
    Modo Discord

    Inscription:
    9/12/16
    Messages:
    2 125
    Médias:
    18
    Appréciations:
    +837
  9. Feles

    Feles Membre actif

    Inscription:
    4/11/17
    Messages:
    278
    Genre :
    Appréciations:
    +135
    Wouah, mais pourquoi tout se déroule la même journée? La journée qu'il a le plus d'examen: le 18, la présentation orale: le 18, la sortie d'une série: le 18, la réponse d'une admission: le 18, .., vivement que vendredi soit passé !
     
  10. @anna

    @anna Membre actif

    Inscription:
    1/2/18
    Messages:
    301
    Genre :
    Appréciations:
    +157
    Le temps passe si vite, que je ne sais plus où j'en suis .
     
  11. Bâtisseur

    Bâtisseur Membre

    Inscription:
    10/5/18
    Messages:
    62
    Genre :
    Appréciations:
    +49
    Je n'aime pas m'apitoyer sur ma situation, j'ai juste envie d'écrire, de puiser de la Source l'éternelle permanence intemporelle et de la photographier. Pourquoi cette société de merde et de thunasse se base sur le temps et l'enrichissement matériel ? Je n'aime pas m'énerver mais bordel c'est tellement pourri, corrompu, standardisé à l'extrême. Les gens parlent de conneries à longueur de journée, ils sont inconscients et ignorent leur âme. Ca me désespère. Tout est grignoté par l'extrême fausseté du mental, il n'y a plus de rêve ni en politique, ni dans le travail, ni dans les dynamiques sociétales, rien, nada, de la merde. Petit moment défouloir. Je hais toute cette merde. Le vrai et l'authentique c'est de provoquer et de choquer par ses idées et ses concepts, d'expérimenter aux frontières de la réalité et de l'imaginaire.
    Le problème c'est que ça me plairait tellement de partager ça avec des gens comme moi et il y en a tellement peu...
     
    • J'adore 2
  12. Homer Simpson

    Homer Simpson Membre chevronné

    Inscription:
    16/11/16
    Messages:
    744
    Genre :
    Appréciations:
    +256
    Ouais ouais :)

    ça doit fonctionner ;)
     
  13. Contemplatus

    Contemplatus Nouveau membre

    Inscription:
    20/5/18
    Messages:
    1
    Genre :
    Appréciations:
    +1
    Besoin de s'exprimer, d'échanger... d'envoyer des ondes positives sur ce monde qui en a bien besoin, et puis... oui cette mouche fait vraiment beaucoup de bruit, m'en vais de ce pas lui ouvrir la fenêtre bon voyage !
     
    • J'aime 1
  14. Éphémère

    Éphémère Membre chevronné

    Inscription:
    15/11/16
    Messages:
    704
    Genre :
    Appréciations:
    +491
    T'es tout sauf amoureuse à ce moment précis, putain. Si tu savais comme tu me blesses, tous les jours.
     
  15. Galaadal

    Galaadal Membre

    Inscription:
    26/12/16
    Messages:
    90
    Genre :
    Appréciations:
    +19
    Aha aha aha aha aha
    ... J'ai foiré mon année j'en suis sûre.
     
Chargement...