1. Ce site utilise des cookies. En savoir plus.

Écologie : Le Changement Climatique

Dans cet article j'ai pour but de présenter synthétiquement de multiples notions écologiques, corriger de fausses idées populaires etc. Une...
Par Reise, 30/9/17 | |
Note:
4/5,
  1. Reise
    Bonjour chers Universels,

    Dans cet article j'ai pour but de présenter synthétiquement de multiples notions écologiques, corriger de fausses idées populaires etc.
    Une attention tout particulière sera accordée aux notions de "changement climatique" et "réchauffement climatique".

    Global_Warming.jpg

    Le changement et le réchauffement climatiques.

    Le changement climatique désigne la tendance d'un écosystème (global) à changer sur le long terme sur le plan climatique, passer à une ère glaciaire constitue un changement climatique significatif ; ainsi il s'agit d'une notion très générale pour décrire tout changement plus ou moins significatif du climat.

    Le réchauffement climatique en revanche désigne la tendance d'un écosystème (global) à se réchauffer sur le plan climatique, la conséquence immédiate évidente étant l'augmentation des températures moyennes mondiales de manière significative. On assiste aujourd'hui à un réchauffement climatique provoqué par l'activité humaine sur la planète.

    Comment sait-on que la Terre se réchauffe?

    Il y a deux faits importants qui nous permettent de savoir pourquoi, comment, et si cela est effectivement vrai.

    Le premier est celui que le niveau de dioxyde de carbone dans l'atmosphère (quantité par volume) a récemment augmenté de manière "soupçonneuse" pour atteindre aujourd'hui son niveau le plus élevé depuis 400 000 ans.

    carbon dioxide.png
    Source: NASA. National Oceanic and Atmospheric Administration, Vostok ice core data/J.R. Petit et al.

    Le deuxième est le fait que la température moyenne mondiale a significativement augmenté sans tendance inverse depuis le début du XXième siècle.


    GlobalTemp.png
    Source : NASA/Goddard Institute for Space Studies

    Ces deux faits sont corrélés de manière quasi-parfaite dans le temps, laissant penser que l'augmentation du niveau de dioxyde de carbone (et d'autres gaz à effet de serre) dans l'atmosphère est en relation directe avec l'évolution des températures mondiales. Cependant il est bien évidemment à nuancer, les températures n'augmentent pas toutes de la même façon sur Terre, elles peuvent même stagner et descendre dans certains endroits de la planète.
    D'autres faits - conséquence de l'augmentation des températures - incluent la diminution de la superficie des surfaces glaciaires, la baisse du taux de salinité des océans et l'augmentation de la virulence des catastrophes naturelles telles que les ouragans.

    Comment sait-on que l'activité humaine y est pour quelque chose?

    Tout d'abord on observe que l'augmentation du niveau de dioxyde de carbone et de la température moyenne mondiale sont corrélées avec le début de la révolution industrielle, c'est à dire entre 1850 et 1880 pour commencer une augmentation frénétique passé cette date (NASA : A Blanket Around The Earth ; "Recent Climate Change: Atmosphere Changes". Climate Change Science Program. United States Environmental Protection Agency, 2007).

    Sans avoir à trop s'avancer, l'industrialisation et l'expansion de l'activité humaine depuis cette date a largement contribué à l'aggravation de la situation. Les autres causes du réchauffement climatique sont également liées à l'activité humaine telle que la déforestation en raison du rôle primordial des plantes dans la récupération du dioxyde de carbone).

    Il y a non seulement corrélation, mais également causalité.

    Et ça veut dire qu'on va tous mourir?

    Non, non et non. Le discours alarmiste est sûrement l'une des choses discréditant le plus les initiatives pour contrer le réchauffement climatique. La Terre, l'Humanité, la société seront toujours là dans 10, 20, 50 ans.
    Et quand bien même il y a effectivement des effets néfastes d'ordre du pire des scénarios il y a très fort à parier que l'Humanité et la vie en général s'adapteront.

    Le problème réside dans une augmentation exceptionnelle de contraintes notamment pour le développement économique et, bien évidemment, le maintien écologique.
    Parmi ces contraintes on retrouve l'augmentation du niveau des océans, amenant irrémédiablement à une réduction des terres et surtout des terres habitables et cultivables.
    La baisse du niveau de salinité des océans menace tout particulièrement le Gulf Stream, pouvant provoquer un effondrement de la biodiversité mais également des températures dans certaines régions du globe. En soit beaucoup d'espèces risquent de disparaître, certaines assez importantes. Ainsi si les abeilles venaient à disparaître d'Europe en raison de conditions climatiques trop défavorables on assisterait dans les années à venir du grande réduction des population de végétaux dans la région. les abeilles étant très importantes pour la reproduction dans le règne végétal.
    Bien évidemment cette réduction ne sera sûrement pas ressentie comme une catastrophe ou quoi que ce soit, mais les données montreront très certainement des diminutions inquiétantes de biodiversité.

    Ce qu'on peut y faire

    Il y a une multitude de possibilités pour lutter contre le réchauffement climatique.
    Notamment la réduction des activités produisant des gaz à effet de serre, tel que l'élevage de bétail, la "production" électrique à base de pétrole et de charbon ou l'arrêt de l'utilisation de moteurs à essence (surtout pour le transport).
    Viens ensuite bien évidemment d'autres initiatives écologique comme l'exploitation responsable des forêts.

    La prochaine fois, à v(0;0;0;t+n) avec n une période indéterminée et t l'instant présent on explorera une autre fantastique facette de ce concept de hippie.

    Partager cet article

    À propos de l'auteur

    Reise
    Spécialiste des sujets barbants et incompréhensibles.

Critiques récentes

  1. Robic
    "Très bien résumé"
    4/5, Note : 4/5 10/10/17
    Super article, facilement compréhensible et très accessible. Peut-être juste rappeler rapidement que le réchauffement climatique n'est pas lié uniquement à l'activité humaine mais aussi en légère partie à un phénomène naturel et faire un point sur les arguments des climatosceptiques. Sinon super.

Commentaires

Veuillez vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.